Avant sa venue à Nantes, les affiches traitent Éric Zemmour de raciste, fasciste et le transforment en cible - Le chroniqueur annonce ne pas porter plainte

par Jeanmarcmorandini.com

Des affiches traitant Éric Zemmour de « fasciste » ou de « raciste » ont été placardées à Nantes en prévision de la venue de l’éditorialiste, aujourd'hui samedi. Relayée par des comptes d’extrême gauche, l’une de ces affiches montre une cible placée sur le front d’Éric Zemmour. Un montage dénoncé par de nombreux internautes.

A la métropole de Nantes on explique ne pas avoir de raison de s'opposer à la venue de Eric Zemmour. Et s’il devait y avoir une atteinte à l’ordre public par exemple, la métropole indique vouloir alerter les autorités en charge de la sécurité, préfecture et mairie de Saint-Herblain.

De son côté, la direction du Zénith de Nantes indique avoir référé de cette demande à la métropole de Nantes, comme l'y oblige le contrat de délégation de service public passé avec la collectivité, pour toute manifestation, cultuelle, syndicale ou politique.

Hier, Eric Zemmour a réagi à ces affiches (Voir vidéo ci-dessus) : "Je mène le combat des idées, je ne fais pas intervenir les juges comme arbitres des élégances politiques".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.