Australie: Un policier jugé pour avoir abattu un adolescent aborigène de 19 ans - Aucun policier n'a jamais été condamné dans le pays pour le meurtre d'un indigène en détention

par Jeanmarcmorandini.com

Le sergent Zachary Rolfe est accusé d'avoir abattu Kumanjayi Walker, 19 ans, dans une ville reculée de l'Outback en 2019, une affaire très médiatisée qui avait entraîné une vague de manifestations dans tout le pays. M. Rolfe, 30 ans, a plaidé non coupable.

En Australie, un nombre croissant de voix s'élèvent pour alerter sur le nombre élevé d'indigènes morts en garde à vue. Plus de 500 aborigènes et insulaires du détroit de Torres sont morts en garde à vue depuis 1991, date à laquelle des registres détaillés ont été établis, dont 11 au cours des sept derniers mois. Malgré plusieurs enquêtes publiques et procès portant sur des affaires similaires, aucun policier australien n'a jamais été condamné pour le meurtre d'un indigène en détention.

Les faits remontent au 9 novembre 2019.

Selon les documents judiciaires, Rolfe et un autre officier sont entrés dans une maison pour arrêter M. Walker pour violation présumée de caution et ont dit au jeune homme de mettre ses mains derrière son dos. Au lieu de cela, le jeune homme aurait blessé l'agent à l'épaule avec une paire de ciseaux et une lutte se serait engagée au cours de laquelle M. Rolfe a tiré trois coups de feu sur M. Walker.

L'adolescent est décédé cette nuit-là au poste de police de Yuendumu et quatre jours plus tard l'officier a été accusé de meurtre.

La mort du jeune homme aborigène a suscité une vague de manifestations dans toute l'Australie pour réclamer «Justice pour Walker».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.