Anniversaire des Gilets Jaunes : Quelques incidents et deux interpellations hier lors de la manifestation à Paris pour les 3 ans du mouvement

par Jeanmarcmorandini.com

Deux personnes présentes au rassemblement parisien des «gilets jaunes» ont été interpellées samedi et placées en garde à vue, en raison d'un tag injurieux sur une camionnette mettant en scène Emmanuel Macron, le préfet de police et le président américain Joe Biden, a appris l'AFP auprès de la préfecture de police.

«Il s'agit de la propriétaire du véhicule et du conducteur», a précisé la préfecture de police, ajoutant que le préfet de police Didier Lallement a décidé de porter plainte.»

Surmonté de l'inscription «La sodomie en marche» avec en fond le drapeau français et des moutons, le tag met en scène Joe Biden manipulant comme une marionnette le président de la République Emmanuel Macron, lequel sodomise le préfet de police.

Une enquête a été ouverte pour outrage à personne dépositaire de l'autorité publique, a confirmé le parquet de Paris sollicité par l'AFP.

Partagée sur les réseaux sociaux, une vidéo prise par la femme en question à l'intérieur de la camionnette montre la scène de l'interpellation. Sommée d'ouvrir la porte, elle tente de résister jusqu'au moment où les forces de l'ordre cassent la vitre.

«Vous n'avez pas le droit de faire ça !», crie-t-elle, face aux policiers très calmes. «Qu'est-ce que j'ai fait ? J'ai rein fait !». «Regardez le camion et vous comprendrez», lui rétorque une policière.

La camionnette peinturlurée est un foodtruck rose régulièrement présent sur les rassemblements de «gilets jaunes», qui célèbrent ce samedi leur troisième anniversaire. Le véhicule n'était plus présent à la mi-journée au niveau de Bercy, dans l'est de la capitale, point de départ du cortège parisien, selon une journaliste de l'AFP.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.