Yannick Noah en deuil : vibrant hommage à son "oncle Rick", un homme très particulier pour lui

Yannick Noah en deuil : vibrant hommage à son "oncle Rick", un homme très particulier pour luiExclusif - Yannick Noah - Surprises - Enregistrement de l'émission "La boîte à secrets", présentée par F.Bollaert. © Jack Tribeca / Bestimage © BestImage, Jack Tribeca

, publié le 6 décembre 2022

Ce lundi 5 décembre, sur son compte Instagram, Yannick Noah a eu une pensée pour une légende du tennis mondial, qui s'est éteinte à l'âge de 91 ans. Une personne qu'il a très bien connue...

Le 5 juin 1986, Yannick Noah marquait l'histoire du sport français à jamais en devenant le dernier tennisman tricolore à remporter Roland Garros, l'un des tournois les plus prestigieux de cette discipline, se déroulant qui plus est à Paris. Une brillante finale remportée au bout d'une lutte spectaculaire avec le Suédois Mats Wilander (6-2, 7-5, 7-6).

Mais derrière chaque athlète d'exception se cache un grand coach. C'était notamment le cas de son ancien entraîneur Nick Bollettieri, qui est malheureusement décédé à l'âge de 91 ans, a-t-on appris lundi 5 décembre. Une nouvelle qui a bien évidemment beaucoup attristé l'ex-compagnon d'Isabelle Camus (avec qui il a eu un fils prénommé Joalukas, ndlr), qui s'est empressé de lui rendre hommage sur son compte Instagram. "Rest in power my friend", a-t-il indiqué dans sa story, en partageant une photo du défunt coach. Un "ami", qu'il appelle également "Oncle Nick".

Tu vas tellement me manquer
Pour rappel, Nick Bollettieri a formé des légendes de son sport comme Andre Agassi ou Maria Sharapova. Son tennis était axé sur un physique très intense et une émulation au sein de ses joueurs. "Le tennis n'en serait pas là où il est aujourd'hui sans l'influence de Nick", a notamment déclaré Jimmy Arias, aujourd'hui directeur du tennis au sein de l'IMG Academy.

A noter qu'il a également croisé la route de la Française Marion Bartoli, qui a notamment effectué un stage auprès de lui au début de sa carrière. "Un des premiers à me dire : 'Wow petite brune, tu me rappelles une grande championne : Monica Seles. Continue et regarde toujours le côté positif même quand cela semble impossible !', "Tu vas tellement me manquer", a déclaré, sur ses réseaux sociaux, la championne de Wimbledon en 2013, un sacre prestigieux qui ne serait peut être jamais arrivé sans les conseils de cet homme.

"Tu étais un rêveur et un acteur, et un pionnier dans notre sport, vraiment unique en son genre", a également écrit Tommy Haas, ex-n°2 mondial. C'est donc une véritable légende de la petite balle jaune qui vient de nous quitter...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.