Yanis Marshall (Star Academy) : Un projet interdit aux moins de 18 ans dans les bacs, il en dit plus

Yanis Marshall (Star Academy) : Un projet interdit aux moins de 18 ans dans les bacs, il en dit plusYanis Marshall au photocall de la 24ème édition des "NRJ Music Awards (NMA)" au Palais des Festivals à Cannes. © Dominique Jacovides / Bestimage © BestImage, Dominique Jacovides

, publié le 26 novembre 2022

Le professeur de danse de la "Star Academy" était sur les ondes de Sud Radio le 25 novembre 2022. Yanis Marshall a évoqué son aventure exceptionnelle dans l'émission, mais pas que. Il a aussi dévoilé ses futurs projet, dont un interdit aux moins de 18 ans.

Le grand jour est déjà malheureusement arrivé. Ce samedi 26 novembre, TF1 diffuse la grande finale de la Star Academy, à partir de 22 heures (Coupe du monde oblige). Les finalistes Anisha, Louis, Enola et Léa se produiront une dernière fois sur le plateau de l'émission avant de découvrir qui sera sacré gagnant. Pour l'occasion, le chorégraphe et professeur de danse Yanis Marshall était invité dans les studios de Sud Radio, le 25 novembre. Et il a notamment évoqué l'un de ses projets très hot.

Les élèves ne sont pas les seuls à avoir vécu une aventure exceptionnelle. Adeline Toniutti (professeure de chant), Laure Balon (professeure d'expression scénique), Pierre De Brauer (professeur de théâtre), Coach Joe (professeur de sport), Yanis Marshall, Lucie Bernardoni et Marlène Schaff (les répétitrices) se rendaient compte de la chance qu'ils avaient de faire partie de cette expérience. "Je pense que c'est quelque chose qui va être tatoué à vie. Je suis heureux de l'avoir fait et surtout que ce soit un joli tatouage et un tatouage dont je vais être très fier", a confié le professeur de danse lors de son passage chez Sud Radio.

Un Crazy Horse masculin pour Yanis Marshall ?

Yanis Marshall s'est ensuite réjouit de ne pas avoir été comparé son prédécesseur Kamel Ouali, qu'il connaît et avec lequel il s'étend très bien. Puis, il a donné son avis sur les finalistes de la Star Academy. "Ce n'est pas une préférence, mais je vais aller pour Louis pour soutenir ma communauté que j'aime beaucoup. Mais j'aime tout autant Léa, Enola ou Anisha. J'aime tout le monde", a-t-il confié.

Yanis Marshall a ensuite parlé des projets qu'il compte bien mettre en route ou poursuivre après la fin de la Star Academy : "J'aurais le projet d'ouvrir mon académie de danse dans Paris, ma marque de chaussures de talons, c'est déjà en cours. Et j'adorerais avoir mon cabaret interdit aux moins de 18 ans, un peu un espèce de Crazy Horse masculin. C'est-à-dire une petite salle très intime, où on peut boire du champagne et voir des hommes nus." Un projet qui devrait attirer du monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.