Véronique Genest se soulève une nouvelle fois contre le pass sanitaire

Véronique Genest se soulève une nouvelle fois contre le pass sanitaire
Véronique Genest assiste à L'Autre Festival : Celui qui ouvre les livres à Avignon, France, le 20 février 2020.

Depuis l'annonce et l'entrée en vigueur du fameux pass sanitaire exigé pour rentrer dans certains lieux publics, des milliers de manifestants sortent chaque week-end dans les rues. Du côté des célébrités, l'heure est aussi au soulèvement. Après Francis Lalanne, Jean-Marie Bigard et bien d'autres, Véronique Genest est de nouveau montée au créneau sur son compte Twitter, et ce quitte à créer une nouvelle polémique.

Décidément, le pass sanitaire fait vivement parler de lui depuis son entrée en vigueur le 9 août 2021... Si deux camps distincts se dessine pour et contre ce fameux laisser-passer, certaines célébrités n'hésitent pas à exprimer leur point de vue, quitte à s'attirer les foudres des internautes. C'est notamment le cas de la comédienne Véronique Genest qui, après s'être de nombreuses fois exprimée sur le sujet, s'est de nouveau emparée de son compte Twitter dimanche 15 août. "Je suis vaccinée, pour la vaccination des personnes à risques mais contre le #passsanitaire qui n'a aucun sens et contre la vaccination des moins de 50 ans.", clame-t-elle en estimant que le rapport bénéfice / risque est absolument "nul".

Les internautes scandalisés

Si quelques internautes ont défendu le point de vue de l'actrice, la grande majorité se sont violemment soulevés contre ses propos. "De quoi vous mêlez-vous ?", s'est insurgé l'un d'entre eux tandis que d'autres soulignent ne pas avoir demandé l'avis de la comédienne. "Vous n'êtes pas médecin, votre avis ne nous apporte rien !", "Heureusement que vous n'êtes pas cheffe d'État, ce serait un beau bordel !", "Parce que vous êtes médecin épidémiologiste sans doute ? Contentez-vous de jouer la comédie !", "Vous êtes-vous posé la question de votre légitimité pour asséner des avis médicaux ? Vous êtes une usurpatrice inconsciente", se sont ainsi lâchés quelques uns de ses 49 000 abonnés. Soupçonnée d'être une antivax, Véronique Genest avait pourtant déjà éclairé son point de vue. "Je ne m'en prends nullement aux personnes vaccinées l'étant moi même. Je condamne le fait de vouloir vacciner les jeunes et les enfants et le pass sanitaire sans fondement vu que vaccinés ou non vaccinés contaminent...", clamait-elle également sur Twitter le 15 août dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.