Vanessa Demouy évoque son fils, diagnostiqué HPI : "Ça a été très difficile"

Vanessa Demouy évoque son fils, diagnostiqué HPI : "Ça a été très difficile"
Vanessa Demouy lors du photocall du groupe TF1 au Palais de Tokyo à Paris, le 9 septembre 2019.

Dans le podcast de Télé-LoisirsParents d'abord, diffusé le 18 novembre 2021, la star de la série "Ici tout commence" s'est confiée sur les difficultés rencontrées par son fils, diagnostiqué précoce.

Divorcée de Philippe Lellouche, Vanessa Demouy a eu avec lui deux enfants : Solal, né en 2003, et Sharlie, née en 2011. Si sa fille vit encore avec elle dans le sud de la France, son aîné a pris son envol et habite désormais seul à Paris. Avant cela, le jeune homme a connu une scolarité chaotique sur laquelle sa mère s'est exprimée dans Parents d'abord. "Mon fils a arrêté ses études à 16 ans. C'est quelque chose que j'ai subi, ce n'est pas du tout ce que j'envisageais pour mon enfant. Ça a été très difficile de ne pas projeter mes propres angoisses", a-t-elle raconté.

"Sa scolarité a été synonyme de souffrance"

Solal, en effet, n'a jamais été "scolaire". "C'est un enfant qui a été diagnostiqué précoce très tôt, il a été diagnostiqué HPI (Haut potentiel intellectuel, ndlr). Ça a été un parcours scolairement très compliqué pour mon fils. Il s'est senti stigmatisé, pas du tout aidé", a-t-elle expliqué, précisant qu'elle ne voulait pas "blâmer les enseignants". Et de poursuivre : "C'est vrai que sa scolarité a été synonyme de souffrance pour lui, il ne s'est pas senti compris ni soutenu. Ça a été vraiment très difficile."

Pour autant, Solal est parvenu à s'épanouir autrement : "Sa passion, c'est la musique, c'est le rap. Il est à fond, mais il ne veut pas qu'on l'aide ! Il veut se débrouiller tout seul, expérimenter." L'actrice est en tout cas "très fière de ce qu'il devient et des choix qu'il fait".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.