Valérie Damidot raconte avoir subi deux avortements

Valérie Damidot raconte avoir subi deux avortements
Valérie Damidot lors du photocall du Groupe TF1 au Palais de Tokyo à Paris, le 9 septembre 2019.

L'animatrice télé connue notamment pour l'émission D&Co s'est confiée au magazine Causette sur une expérience personnelle très sensible, dans le numéro paru en kiosque mercredi 24 novembre 2021. Avec d'autres personnalités, elle a choisi d'évoquer le sujet de l'avortement, auquel elle a eu recours deux fois dans sa vie.

C'est un sujet sur lequel elle ne s'était encore jamais exprimée : dans les pages du magazine Causette, Valérie Damidot a confié avoir avorté deux fois au cours de sa vie et souhaite aujourd'hui pouvoir en parler sans honte. Tout commence dans sa jeunesse, à 20 ans, lorsqu'elle découvre que son test est positif alors qu'elle prend la pilule. "Je n'étais pas prête à être maman, explique celle qui va lancer son propre magazine. J'ai avorté sur mon lieu de vacances. C'était il y a 36 ans. Le médecin censé m'avorter comprenait totalement mes raisons, mais le jour J, il n'a pas pu venir. Son remplaçant m'a bien culpabilisée."

"Ça a créé un stress, une fatigue difficile"

Aux propos culpabilisant s'ajoutent aussi à l'époque le manque d'informations. Une chose que regrette aujourd'hui Valérie Damidot. "J'aurais aimé qu'on m'explique plus comment ça allait se passer, avoue-t-elle. Personne ne m'avait prévenu qu'autant de sang coulait. Je n'ai pas eu mal, mais ça a créé un stress, une fatigue difficile." Plusieurs années plus tard, l'animatrice de 50 ans a de nouveau recours à cet acte médical. "J'ai aussi avorté plus tard, à mon retour de couches, après la naissance de mon fils. J'avais 29 ans et déjà deux enfants, conclut-elle. Il n'y a même pas eu de discussion."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.