Vaimalama Chaves : l'ex-Miss France agressée dans Paris ? Elle raconte

Vaimalama Chaves : l'ex-Miss France agressée dans Paris ? Elle raconte
Vaimalama Chaves (Miss France 2019) chante au cours du défilé de mode Haute-Couture printemps-été 2020 "La Métamorphose" à Paris, le 21 janvier 2020.

Samedi 25 septembre, c'est les yeux rouges et bouffis que l'ancienne Miss France s'est livrée à ses abonnés sur son compte Instagram, pour leur raconter l'agression qu'elle venait de subir dans Paris. La jeune femme a évoqué "une bande de jeunes" qui lui auraient "jeté des cailloux".

C'est un événement particulièrement éprouvant qui s'est produit samedi 25 septembre dans Paris, pour celle qui vient de signer la préface d'un livre sur le plaisir : dans une vidéo publiée samedi soir en story sur son compte Instagram, Vaimalama Chaves a avoué s'être fait agresser plus tôt dans la journée, "par une bande de jeunes de moins de 18 ans". Ils lui auraient jeté des cailloux et essayé de lui voler son téléphone. Alors qu'elle se serait décidée à "confronter" l'un d'eux, "une quinzaine de jeunes gars" l'aurait par la suite encerclée. Une situation difficile face à laquelle la jeune femme s'est sentie "faible et démunie".

"Le silence n'a pas lieu d'être"

Pour celle qui prône souvent l'amour et l'acceptation de soi et de son corps, cette situation est particulièrement frustrante et met l'ancienne miss "en colère". "Je ne veux pas que quelqu'un d'autre ait à vivre ça", confie-t-elle en partageant la scène filmée de son agression, tout en évoquant "l'insécurité, la colère, la perte de moyens" que l'on peut ressentir dans ces moments-là. Et la jeune femme de conclure : "Les choses n'en resteront pas là. Si moi j'ai vécu ça et que j'ai pu vous le montrer, des milliers d'autres subissent pareil et pire, et ne disent rien. Le silence n'a pas lieu d'être".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.