Vaimalama Chaves : ce jour où elle a goûté au lait maternel d'une de ses amies

Vaimalama Chaves : ce jour où elle a goûté au lait maternel d'une de ses amies
Vaimalama Chaves lors de la cérémonie de présentation de l'association Les Bonnes Fées pour l'opération Fil Rose, le 4 novembre 2021 à Paris.

Connue et appréciée pour son franc-parler, Vaimalama Chaves ne manque jamais une occasion de surprendre et de faire rire son auditoire. Invitée dans l'émission Un éclair de Guény, diffusée sur la plateforme Télé Star Play le mardi 9 novembre 2021, l'ancienne Miss France a abordé le sujet de la maternité et a fait une révélation très étonnante.

Depuis qu'elle a décroché le titre de Miss France, Vaimalama Chaves n'a jamais eu peur de parler franchement. Pleine de spontanéité, la jeune femme de 26 ans confie régulièrement des anecdotes hilarantes sur sa vie de tous les jours. Invitée dans l'émission Un éclair de Guény pour y faire la promotion de son album intitulé "Good Vaïbes", l'ancienne reine de beauté a évoqué l'éventualité de devenir maman un jour. L'occasion pour elle de faire une confidence aussi inattendue que surprenante. "J'ai une de mes meilleures copines qui a eu un bébé et qui m'a fait goûter son lait parce qu'elle l'avait tiré. Et bien, ce n'est pas bon du tout !", a-t-elle lancé provoquant ainsi l'hilarité sur le plateau. "Je suis allée au Salon de l'agriculture en 2019 et il y avait un fromage qui s'appelait le Saint Mamelon, qui est fait à base de lait de femme", a-t-elle ensuite ajouté face au dégoût manifeste de ses interlocuteurs.

"Avoir un bébé c'est beaucoup trop de responsabilités"

Quant à l'éventualité de devenir maman, celle qui s'est récemment faite agresser dans Paris est catégorique : ce n'est pas pour maintenant ! "Pourquoi un bébé ? C'est une question très indiscrète qu'il ne faut pas poser. (...) Un bébé ? Non, parce que lui (son compagnon, ndlr) c'est déjà un gros bébé et il faut s'en occuper", a-t-elle déclaré le sourire aux lèvres avant de préciser : "Aujourd'hui, c'est beaucoup trop de responsabilités et je ne suis pas prête à mettre de côté qui je suis pour m'occuper de quelqu'un d'autre qui deviendra ma priorité. Sans compter qu'il va me transformer le corps alors que j'essaye grave de le sculpter." Voilà qui a le mérite d'être clair !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.