People

"Un drame peut arriver du jour au lendemain" : Cyril Féraud, cette crainte qui ne le quitte jamais

Exclusif - Cyril Féraud - Enregistrement de l'émission "Le Quiz des Champions". © Cyril Moreau / Bestimage © BestImage, Cyril Moreau

Alors qu'il était interrogé par le magazine TV Grandes Chaînes sur une éventuelle peur dont il n'arriverait pas à "se défaire", Cyril Féraud a évoqué la mort de son père (décédé d'un cancer en 2019, ndlr). Depuis, il fait "très attention à sa santé". Car, même si c'était déjà le cas avant, cette triste disparition lui a rappelé "qu'un drame peut arriver du jour au lendemain". Une crainte qui rejoint notamment celle de Michel Drucker, présent à ses côtés pour cette interview, lui qui a toujours "redouté les pépins de santé".

Cyril Féraud évoquait déjà la mort de son papa pour le magazine Nous Deux au mois d'août. "J'ai vécu un drame en perdant mon papa à 34 ans", avait-il raconté, avant d'expliquer que son public lui avait été d'une grande aide pour surmonter cette étape douloureuse : "J'ai raconté ma douleur à Faustine Bollaert dans La Boîte à secrets et j'ai reçu un tsunami de messages de gens avec un parcours similaire, ou qui me disaient que je les avais bouleversés. Mon métier et les téléspectateurs m'ont énormément aidé dans cette période qui a été la pire de ma vie. Ça n'enlève pas le chagrin, mais ça aide à aller un peu mieux."

Je suis dévasté de tristesse "Beaucoup me disaient avoir vécu ou être en train de vivre la même chose, et se reconnaissaient dans le drame que j'avais traversé. Car perdre son père quand on a la trentaine, ce n'est pas dans la logique des choses", avait-il également déclaré lors d'un entretien avec Closer. Pour rappel, c'était en juin 2019 que Cyril Féraud annonçait la mort de son père en publiant un message déchirant sur ses réseaux sociaux. "La maladie vient de m'arracher mon papa. La vie est parfois cruelle. Je suis dévasté de tristesse et de chagrin. Si vous avez la chance d'avoir vos parents, n'oubliez pas de leur dire tous les jours que vous les aimez", pouvait-on lire sur son compte Twitter.

Une étape difficile à vivre donc pour l'animateur de France Télévisions, lui qui a, en revanche, pu compter sur le soutien de ses proches et de ses fans pour aller de l'avant.

publié le 31 décembre, Bertrand Bielle, Purepeople

Liens commerciaux