"Un défi à l'approche de mes 50 ans" : Hélène de Fougerolles sur sa métamorphose physique, pas toujours facile

"Un défi à l'approche de mes 50 ans" : Hélène de Fougerolles sur sa métamorphose physique, pas toujours facileHélène de Fougerolles au photocall du déjeuner du Chinese Business Club à l'hôtel Intercontinental pour la journée internationale des femmes à Paris. © Rachid Bellak / Bestimage © BestImage, © Rachid Bellak / Bestimage

, publié le 6 janvier 2023

Star de la nouvelle série TF1 "Les disparus de la forêt noire", Hélène de Fougerolles a percé l'écran. Pour incarner le rôle de Camille Hartmann à la perfection, la comédienne de 49 ans a dû faire quelques sacrifices physiques. Au point de ne pas se reconnaître dans le programme.

Être actrice demande des sacrifices, parmi eux, celui de subir les aléas du temps et les conséquences injustes qui vont avec. Quand un comédien prend de l'âge et grisonne, on lui trouve beaucoup de charme et on l'apprécie. Quand une femme assume rides et cheveux blancs, les propositions ne se bousculent plus vraiment au portillon et elles deviennent souvent l'objet d'infâmes critiques physiques. Zazie, pas comédienne mais artiste, en a récemment témoigné. À bientôt 50 ans, Hélène de Fougerolles ne s'inquiète pas vraiment de cela. Si les apparitions au cinéma se font rares depuis 2015, elle multiplie les opportunités à la télévision. Depuis ce jeudi 5 janvier, elle campe le rôle principal de la nouvelle série de TF1, Les disparus de la Forêt Noire, aux côtés de Mélanie Page et Grégory Fitoussi.

Pour cette fiction policière signée Ivan Fegyveres, Hélène de Fougerolles n'a pas eu de mal à s'enlaidir. À , la maman de Shana, 19 ans, a confié avoir subi une sacrée transformation pour les besoins du rôle. Une métamorphose pas forcément simple à encaisser : "Ça n'a pas toujours été facile, mais c'est chouette de l'avoir fait, confesse-t-elle. Je ne me reconnais pas, en fait ! C'était un souhait de comédienne, mais aussi un défi vis-à-vis de moi-même pour savoir si, à l'approche de mes 50 ans, j'étais capable de me voir pas forcément à mon avantage." Mission réussie.

Actrice et maman du tonnerre

En plus d'assurer sur les plateaux de tournage pour sortir de l'étiquette "blonde pétillante" qu'elle dit s'être souvent donnée, Hélène de Fougerolles est aussi une maman de la balle. Mère de Shana, 19 ans, fruit de son mariage terminé avec le producteur Eric Hubert, la comédienne fait tout ce qui est en son pouvoir pour élever sa fille autiste et lui donner la meilleure vie possible.

L'année dernière, Hélène de Fougerolles s'était confiée à coeur ouvert sur cette part intime de sa vie qui demande bien du courage mais sur laquelle elle aimerait que les regards changent : "Il y a 15 ans, il n'y a pas de diagnostic possible. Soit un enfant est handicapé mental, soit il va bien, mais il n'y a pas d'entre-deux. [...] On ne parle pas de la magnifique intelligence émotionnelle, l'empathie, la bonté, le coeur de ces personnes-là. Pendant 10 ans, je pensais que j'étais une mauvaise maman et que j'avais rendu ma fille comme ça. [...] Elle n'est pas handicapée mentale, elle est différente. Elle est géniale ! Ils ne le voient pas, c'est leur problème."

Les disparus de la forêt noire ont rassemblé 5,2 millions pour le premier épisode, soit 25,6 % du public et 4,3 millions devant le deuxième volet (26,6 % de part d'audience) soit une moyenne de 4,7 millions de téléspectateurs (26,1 % de PDA).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.