"Un acharnement" : Aminata Diallo sort du silence ! Elle contre-attaque dans l'affaire Hamraoui

"Un acharnement" : Aminata Diallo sort du silence ! Elle contre-attaque dans l'affaire HamraouiAminata Diallo - Match de D1 Arkema "Saint-Etienne - PSG" au stade Salif-Keïta. © BestImage

, publié le 13 octobre 2022

Alors qu'elle fait figure de principale accusée dans l'agression de sa coéquipière au PSG Kheira Hamraoui, Aminata Diallo a décidé de sortir du silence en s'exprimant dans plusieurs médias.

C'est une histoire qui pourrait faire l'objet d'un film tant le scénario est improbable. Le 4 novembre 2021, la joueuse du Paris Saint-Germain Kheira Hamraoui est violemment agressée près de son domicile de Chatou (Yvelines) par deux hommes cagoulés. Les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme de la police judiciaire de Versailles s'intéressent dans un premier temps à sa coéquipière en club, Aminata Diallo. Finalement relâchée, les policiers la mettent sur écoute et plusieurs mois plus tard, la jeune femme de 27 ans se trouve de nouveau dans le viseur de la justice.

Aujourd'hui, Aminata Diallo fait figure de suspecte principale dans cette affaire, au même titre que 4 autres hommes, dont certains ont reconnu l'implication de la footballeuse comme commanditaire de l'agression de Kheira Hamraoui. Cette dernière s'est depuis exprimée dans les médias, racontant son désarroi face à une situation terrible pour elle, mais jusqu'ici sa coéquipière se murait dans son silence. C'est désormais du passé puisqu'Aminata a décidé de parler dans les médias, que ce soit pour ou bien le youtubeur , elle a décidé de donner sa version des faits. "La seule piste qui a été explorée, c'est la mienne. J'ai l'impression qu'il y a un acharnement, qu'on veut absolument que ça soit moi et qu'on essaye de regrouper beaucoup de choses pour essayer d'orienter toujours, pour que Aminata Diallo, raconte-t-elle.

Il y a beaucoup de choses qui ont été modifiées. On a enlevé des mots, rajouté des mots
Pour l'heure, rien ne relie matériellement Aminata Diallo aux auteurs des faits, qui ont reconnu avoir agressé Kheira Hamraoui. "Comme judiciairement, on n'arrive pas à me rendre coupable, on a voulu le faire médiatiquement, en essayant de me diaboliser. Il y a beaucoup de choses qui ont été modifiées. On a enlevé des mots, rajouté des mots", assure-t-elle, avant d'insister : "Je n'ai pas commandité cette agression". Aminata Diallo a donc décidé de sortir de son silence pour raconter sa version des faits et elle tente aujourd'hui de convaincre l'opinion publique qu'elle n'a rien à voir dans cette affaire.

Aminata Diallo reste présumée innocente des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.