TPMP : Le couple d'influenceurs accusé d'avoir torturé leur chiot brise le silence... et accable une Tiktokeuse

TPMP : Le couple d'influenceurs accusé d'avoir torturé leur chiot brise le silence... et accable une TiktokeuseRop et Rocka, le couple d'influenceurs accusé d'avoir maltraité leur petite chienne de 4 mois, se défend dans "Touche pas à mon poste" - C8 © DR

, publié le 6 décembre 2022

Plusieurs jours après qu'une petite chienne a été retrouvée dans un état terrible, ses maîtres Rop et Rocka sont enfin sortis du silence. Le couple d'influenceurs qui fait actuellement l'objet d'une enquête s'est présenté dans "Touche pas à mon poste" pour s'expliquer.

Le 25 novembre dernier, un cas terrible de maltraitance animale a fait grand bruit dans les médias. Une petite chienne âgée de 4 mois seulement a été retrouvée dans un grave état après avoir subi plusieurs actes de barbarie. Auscultée par un vétérinaire, le verdict faisait froid dans le dos : plusieurs plaies et oedèmes, des fractures du crâne qui le lui ont déformé, des fractures des doigts de ses pattes et des côtes... Et ce n'est pas tout, des cicatrices causées par des brûlures de cigarettes et d'acide ont également été découvertes sur son corps. Ce très jeune staff appartenait au couple d'influenceurs et de rappeurs Rop et Rocka FrenchRapQueen. Ces derniers sont alors rapidement devenus la cible des critiques. Bouleversé par l'affaire, Julien Courbet n'avait par exemple par hésité à partager son dégoût en postant une photo d'eux. Mais c'est bien la justice qui devra déterminer si le couple est responsable grâce à une enquête.

Rop et Rocka ont en attendant eu l'occasion de se défendre sur le plateau de Touche pas à mon poste lundi 5 décembre. Ils ont alors d'entrée "contesté totalement les faits". "Nous ne sommes pas responsables de ce qu'il s'est passé. La seule chose dont nous avons pu être coupables c'est de voir que notre chienne n'était pas bien", a assuré Rocka. Après quoi, son compagnon a expliqué avoir des preuves de leur innocence. "Ce qui nous a permis le report (de son audience au tribunal de Pontoise, ndlr) c'est justement parce qu'on a réussi à prouver qu'elle n'était pas autant tuméfiée", a-t-il confié, précisant que la bosse sur la joue du chiot était le résultat d'un "accident". Et pour Rocka de détailler : "Je pense que ça a été mal interprété, mais Rop a un handicap. Il a du mal à marcher et souvent ça lui arrive de tomber. Et plusieurs fois en la promenant, elle l'a tiré ce qui a fait que eux deux sont tombés...". Son conjoint Rop attend tout de même d'être jugé pour acte de cruauté, malnutrition et privation de soins.

Une tierce personne impliquée

Selon eux néanmoins, c'est la Tiktokeuse qui a lancé l'alerte qui est la véritable responsable. Ils l'accusent en effet d'avoir profité de leur absence au cours de leur soirée pour massacrer l'animal. La raison ? Une vendetta qui durerait depuis plusieurs années. "Tous les ans, elle essaye de faire des attaques personnelles", a expliqué Rop, révélant avoir déjà été accusé avec Rocka de "viols et de tuer des gens". Des affaires classées sans suite. Cette jeune femme qui leur en veut aurait par ailleurs des antécédents de violence. "On apprend par l'enquêteur le lendemain, qu'elle est jugée parce qu'elle maltraite son enfant. On apprend qu'elle a défoncé le crâne de son enfant avec une boîte de lait...", a lâché le couple. Une bien sombre affaire donc qui n'a pour l'heure qu'une victime avérée : la petite chienne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.