"Tas de rillettes", "gros" : Gilles Lellouche ne supporte pas son poids, ses mots très durs

"Tas de rillettes", "gros" : Gilles Lellouche ne supporte pas son poids, ses mots très dursExtrait de "C à Vous" avec l'équipe du film "Fumer fait tousser" de Quentin Dupieux © France 5

, publié le 30 novembre 2022

Ce 30 novembre sort en salles le film "Fumer fait tousser" de Quentin Dupieux, comédie décalé portée, entre autres, par Gilles Lellouche. Et autant dire qu'arborer une combinaison ultra-moulante lors du tournage, l'acteur de 50 ans s'en serait bien passé lui qui, visiblement, a un problème de taille... avec son poids !

Le jour tant attendu des fans des films de Quentin Dupieux est enfin arrivé ! Ce mercredi 30 novembre sort Fumer fait tousser, sa comédie portée par Anaïs Demoustier, Oulaya Amamra, Vincent Lacoste, Jean-Pascal Zadi et Gilles Lellouche. Les cinq jouent des justiciers, les Tabac Force, contraints à une petite retraite organisée pour resserrer les liens de l'équipe. Si Adèle Exarchopoulos, David Marsais et Grégoire Ludig, également au casting, avaient déjà collaboré avec Quentin Dupieux sur Mandibules, pour la majorité du reste de l'équipe, ce fut une première.

Visiblement, humour, bonne humeur et taquineries étaient les maître-mots du tournage. Il faut dire que les costumes que portaient les acteurs avaient de quoi provoquer quelques fous rires. Pour habiller ses héros, Quentin Dupieux n'a rien trouvé de mieux que de les affubler de combinaisons moulantes bleues avec slip apparent façon Power Rangers. une tenue qui n'a pas ravi tout le monde, bien au contraire !

Je rougis tellement je suis gros
Invités sur le plateau de C à Vous ce mardi 29 novembre pour promouvoir la sortie du film, Anaïs Demoustier, Adèle Exarchopoulos, Jean-Pascal Zadi et Gilles Lellouche ont évoqué, sur le ton de la blague, ce choix plutôt discutable qui faisait néanmoins partie du jeu : "Porter ce costume-là, ça ne me dérangeait pas, parce que je suis sacrément bien gaulé. Du coup, quand j'avais ça, pour moi c'était normal. Pour d'autres personnes qui avaient le costume..." a lancé Jean-Pascal Zadi à Anne-Elisabeth Lemoine, tournant son regard insistant vers Gilles Lellouche.

Le papa d'Ava, 13 ans, a apparemment beaucoup moins apprécié d'exposer son corps aussi nature lui qui, à l'époque, était loin d'être bien dans sa peau. Il se compare même à "un tas de boue, un tas de rillettes..." : "Je sortais du tournage d'Obélix et franchement, là je n'étais pas au maximum." Entre les deux tournages, 15 jours seulement se sont écoulés. Loin d'être suffisant pour perdre les quelques kilos pris pour interpréter Obélix : "Quand je vois le film franchement, je rougis tellement je suis gros." Un peu de poids en plus ? Ca fait encore plus de Gilles Lellouche et on adore ça !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.