Sonia Rolland revient sur le jour où elle a été élue Miss France

Sonia Rolland revient sur le jour où elle a été élue Miss France
Sonia Rolland lors de la 24e édition du Festival TV de Luchon, le 12 février 2022.

Fin 1999, Sonia Rolland est la première femme d'origine africaine à devenir Miss France. Alors âgée de seulement 17 ans, la jeune fille devient une véritable icône pour toute une population. Mais cette élection inattendue cache aussi son lot d'inconvénients. Dans un entretien accordé à Femme Actuelle et publié le mercredi 27 juillet 2022, l'ancienne reine de beauté revient sur cette année de règne assez particulière.

Pour toujours, Sonia Rolland restera la première femme noire à avoir été élue Miss France. Très fière de son parcours, celle qui se dit addict au sport admet cependant avoir vécu un règne assez chaotique, marqué à la fois par les encouragements de ses proches et fans mais aussi par les critiques de ses nombreux détracteurs. "À 18 ans, il y a une question de survie. Je sais que si je me présente à Miss France, c'est pour des raisons très précises. Je suis galvanisée par une population entière, il y a toute la population de ma cité qui me pousse à y aller et qui m'aide même financièrement à y aller", s'est-elle souvenue lors de l'entretien filmé.

Une "revanche sur la vie"

Née d'une maman rwandaise et issue du milieu ouvrier, Sonia Rolland habite dans un HLM de cité au moment où elle est élue Miss France 2000. Pour elle et sa mère, la participation au concours de beauté est une "revanche sur la vie". "Quand on arrive, on est en exil forcé. On avait une très belle vie là-bas (au Rwanda, ndlr), et du jour au lendemain, tout s'arrête. On a tout perdu, la seule chose qu'on a, c'est une valise et un album de famille. Et arrivés en Bourgogne, on est la seule famille de noirs, on découvre les HLM...", explique-t-elle avant de se souvenir de ses détracteurs : "Il y a une catégorie de gens, très déterminée d'ailleurs, qui n'accepte pas du tout mon titre de Miss France. Parfois il y avait même des excréments dans certaines lettres adressées à mes parents". Heureusement, la maman de Tess et Kahina ne garde presque que des bons souvenirs de cette expérience hors du commun.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.