Sami Bouajila se confie sur ses parents et le rôle qu'ils ont joué dans sa vie

Sami Bouajila se confie sur ses parents et le rôle qu'ils ont joué dans sa vie
César du meilleur acteur pour Sami Bouajila dans "Un Fils" lors de la remise des prix de la 46ème cérémonie des César à l'Olympia à Paris, le 12 mars 2021.

L'acteur césarisé a fait de rares confidences sur son père lors d'une interview accordée au Journal du Dimanche, le 8 août 2021. Il a notamment évoqué l'inspiration et les valeurs qu'il lui a transmis, mais aussi son combat compliqué contre la maladie d'Alzheimer.

Sacré Meilleur acteur aux César pour sa performance dans le film "Un Fils", sorti en mars dernier, Sami Bouajila enchaîne désormais sur un nouveau projet, le long-métrage "Rouge" de Farid Bentoumi. Pour l'occasion, il s'est confié sur ses racines dans une interview pour le Journal du Dimanche et plus précisément sur son père. D'ordinaire très discret sur sa vie privée, il a tenu à évoquer le dur combat de ce dernier au quotidien, contre une terrible maladie. Une période difficile pour l'acteur de 55 ans, qui se sent encore bouleversé lorsqu'il l'évoque. "Mon papa avait un Alzheimer déjà bien avancé, se souvient-il avec tristesse. Il n'était plus dans la réalité, ça nous déstabilisait fort."

Un héritage important qui inspire l'acteur

D'origine tunisienne, le père de Sami Bouajila a longtemps travaillé comme peintre dans le bâtiment après son arrivée en France en 1956. Un héritage dont son fils n'a pas honte et dont il s'inspire au quotidien. "J'ai hérité de bien plus que de quelque discours sur l'immigration", explique l'acteur, avant de préciser : "Ils avaient une culture très ouverte : ils étaient en France depuis les années 1950, écoutaient Brel et Leny Escudero, nous faisaient découvrir le cinéma...". Des éléments importants de son vécu que l'on devrait retrouver dans le prochain film "Rouge" à l'affiche le 11 août prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.