Sabrina Ouazani revient sur le racisme dont elle a été victime à l'école

Sabrina Ouazani revient sur le racisme dont elle a été victime à l'école
Sabrina Ouazani au 41e Festival mondial du Cirque de demain à Paris, le 2 février 2020.

Dans une interview accordée à Paris Match et parue le 17 mars 2022, Sabrina Ouazani est revenue sur son enfance et notamment sur le racisme dont elle a été victime à l'école.

Sabrina Ouazani, vue notamment dans les séries "Plan Coeur" et "Validé", a accordé une longue interview à Paris Match dans le cadre de la sortie du film "Kung Fu Zohra". Elle a alors fait quelques confidences sur son enfance, indiquant qu'elle s'était "toujours sentie différente, pas à (sa) place dans la société". Elle a ensuite partagé une blessure liée à des remarques à l'école.

"On trouvait que je parlais trop fort"

"À l'école, on me répétait que je n'étais pas capable, on me disait que je n'étais pas française, a fait savoir la compagne de Franck Gastambide. Je n'étais pas arabe non plus, car je ne pratique pas la langue." Et d'ajouter : "On trouvait que je parlais trop fort, que j'avais une voix de garçon. J'étais mal."

Finalement, c'est grâce à sa mère que Sabrina Ouazani a su surmonter ces remarques et a trouvé le courage de faire ce qu'elle voulait dans la vie. "Je devais avoir 12 ans et ma mère m'a prise en quatre yeux. Elle m'a dit : 'Sabrina, rien n'est impossible. Travaille sans cesse et souris. C'est la meilleure arme'. Le jour où j'ai compris ça, ma vie a changé !", a rapporté l'actrice.

Très proche de sa mère qui était le "héros" de son enfance, la comédienne a souligné : "Je n'oublierai jamais d'où je viens. Je ne me trahirai jamais pour ce métier."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.