Sabine Azéma et la mort de son célèbre compagnon : elle a fait de son décès une force

Sabine Azéma et la mort de son célèbre compagnon : elle a fait de son décès une forceSabine Azéma a vécu une grande histoire d'amour avec un immense cinéaste français, aujourd'hui disparu. Elle a transformé en force son chagrin © BestImage, Domnique Jacovides

, publié le 2 novembre 2022

Celle qui joue le rôle de Marie-Caroline Dubarry dans "Raid Dingue" sur TMC ce 2 novembre 2022 a autant brillé dans des comédies populaires que des films d'auteurs. Parmi ceux-ci, il y a bien évidemment sa collaboration avec un immense cinéaste français, disparu il y a huit ans déjà...

Sabine Azéma fait partie du joyeux casting de la comédie Raid Dingue, de et avec Dany Boon et diffusé sur TMC ce 2 novembre 2022. Une performance de plus dans la longue carrière de la talentueuse comédienne de 73 ans, qui a toutefois été marquée par une longue collaboration exceptionnelle, celle avec l'immense Alain Resnais. Héroïne de nombreux de ses longs métrages, elle a aussi été celle qui a partagé sa vie. Il nous a quittés en 2014, plongeant dans le chagrin la femme de sa vie qui a réussi à transformer son absence en un héritage inaltérable.

La rencontre de Sabine Azéma avec Alain Resnais va bouleverser le parcours de la comédienne et sa vie tout simplement. La vie est un roman (1982) marque la naissance du couple, un film multiple et ludique qui se compose de trois récits indissociables les uns des autres. Alain Resnais et la comédienne se marient en 1998 et ils ont collaboré ensemble dans ses cinq derniers longs métrages, comme nombre d'acteurs qui font partie de la "famille" Resnais : Pas sur la bouche, Coeurs, Les Herbes folles - pour lequel il a reçu un prix exceptionnel au Festival de Cannes en 2009 -, Vous n'avez encore rien vu et l'ultime long métrage, Aimer, boire et chanter.

Pour Le Figaro, Sabine Azéma était revenue sur la façon de travailler de son mari : "Il essaie toujours de tout comprendre, sans préjugés, avec un grand respect des gens mais aussi des objets. Il déplace les éléments de la vie pour surprendre, trouver des arrangements différents. Et toujours avec une telle bienveillance." Pour la promotion de Vous n'avez encore rien vu, elle confiait à L'Hebdo : "Bien sûr que c'est un homme d'un certain âge (...) En tournant, j'ai beaucoup pensé à L'Amour à mort, où j'allais rejoindre l'homme que j'aime dans la mort. Là, c'est Orphée qui me rejoint. C'est peut-être de la poésie, mais ça fait accepter l'idée de la mort, si moche et si brutale pour nous, ça donne de l'espoir."

Trois ans après sa mort survenue en 2014, Sabine Azéma avait abordé la douleur de perdre l'homme de sa vie dans les pages du magazine Gala : "Quand on a vécu des deuils, plusieurs, on se rend compte - je le savais déjà, mais c'est encore plus prégnant - à quel point le présent est précieux. Alors profitons. Entraînons les autres."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.