Rose victime d'une ménopause artificielle subite : "Pourquoi on ne m'a pas dit ?" (EXCLU)

Rose victime d'une ménopause artificielle subite : "Pourquoi on ne m'a pas dit ?" (EXCLU)Rose en interview exclusive pour Purepeople. © Purepeople

, publié le 5 octobre 2022

Ces dernières années, Rose les a passées à aller mieux. Victime d'un cancer du sein, elle raconte aujourd'hui son parcours dans un ouvrage autobiographique intitulé "Les Montagnes roses".

La chanteuse Rose est une magicienne des mots. C'est avec sa plume qu'elle écrit, compose... et qu'elle a rédigé les pages de son nouveau livre, intitulé Les Montagnes roses, paru le 25 août 2022 aux éditions Eyrolles. Dans cet ouvrage, elle revient sur son combat contre le cancer du sein, sans tabou, avec tant de franchise, en mentionnant les hauts comme les nombreux bas. C'est notamment l'hormonothérapie, prévue pour améliorer son état, qui a plongé l'artiste dans un très long tunnel noir.

Vous l'ignoriez peut-être mais l'hormonothérapie prescrite aux femmes atteintes d'un cancer du sein provoquent, entre autres, une ménopause artificielle subite. "J'avais 44 ans, j'étais déjà bien partie pour aller vers la ménopause, explique-t-elle à Purepeople. Je me suis dit que c'était quelques années avant, que ce n'était pas bien grave. Je n'allais plus avoir mes cycles, c'était plutôt cool même. Mais en fait c'est au-delà de ça. Soudainement, on arrête totalement la production d'hormones dans votre corps. Il n'y a plus rien qui se passe, il n'y a plus d'exaltation. Je ne m'enflammais plus pour rien. C'est ça le plus dur. Quand j'ai compris ça, je me suis dit je ne pourrais pas vire 5 ans comme ça. C'est pas possible. Pourquoi on ne m'a pas dit ? Pourquoi il n'y a pas des femmes qui se suicident tous les jours, qui se jettent du balcon sous hormonothérapie ?"

Ce traitement est indiquée pour 80% des cancer du sein. Si Rose a trouvé sa solution à elle, grâce à un suivi psychologique, une prise passagère d'antidépresseur, des séances de sport, de yoga et de footing, elle n'a pas toujours eu foi en la suite. C'est ainsi qu'elle a fini par penser à ingérer tous les cachets qui lui passaient sous la main, le 22 septembre 2021. "Quand on se sent mort, à un moment donné, on préfère être mort, poursuit-elle. D'une façon ou d'une autre je me suis retrouvée à Saint Anne, parce que je ne voulais plus vivre. Je n'avais pas envie de mourir mais quand je n'arrive plus à vivre, je n'arrive plus à vivre. Je me suis battue contre des dépendances, contre un cancer, contre l'hormonothérapie. Mon métier était foutu, mon mec allait se barrer, j'allais perdre la garde de mon fils parce que j'allais redevenir alcoolique. J'ai vu le scénario le pire, j'ai dit stop. Il faut être patient, et malheureusement je n'ai pas été patiente."

Aujourd'hui Rose est en pleine forme. Forte de cette expérience, elle croque la vie à pleine dents et songe enfin à reprendre la musique. Elle a présenté son nouveau titre, Les Montagnes roses, sur YouTube le 2 septembre 2022 et a lancé , pour encourager les gens qui se "donnent du mal pour aller bien".

Propos recueillis par Yohann Turi. Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com

Vos réactions doivent respecter nos CGU.