Prince Harry : un détective lui présente ses excuses pour l'avoir harcelé

Prince Harry : un détective lui présente ses excuses pour l'avoir harcelé
Le prince Harry lors d'un discours durant une réception caritative au Victoria and Albert Museum à Londres, le 11 octobre 2017.

Malgré le luxe et les paillettes, les princes William et Harry n'ont pas vécu une enfance toute rose. Orphelins de mère depuis très jeunes, les deux frères ont vécu sous les feux des projecteurs et les insistances des photographes mal intentionnés pendant de longues années. Mais aujourd'hui, l'une de ces personnes a choisi de présenter ses excuses dans le documentaire "The Princes and The Press" diffusé le 22 novembre 2021 sur la BBC.

Particulièrement traumatisé par le harcèlement médiatique qu'il a subi, le prince Harry a sombré dans la dépression et a développé une haine des médias plutôt virulente. S'il vit aujourd'hui loin de son pays natal, le fils de Lady Diana garde pourtant des souvenirs très marquants de cette sombre époque. Un poids très lourd à porter qui sera désormais peut être un peu allégé grâce aux récentes déclarations de Gavin Burrows, un détective privé qui a participé à ce traumatisme d'enfance. "Je faisais tout simplement partie d'un groupe de personnes qui lui a volé ses années d'adolescence normale. Il y avait beaucoup de piratages de messagerie vocale, ses téléphones et ses communications étaient très surveillés...", a-t-il expliqué dans un récent documentaire.

"Je suis désolé de tous ces abus..."

Mais si Gavin Burrows a accepté de témoigner dans ce documentaire diffusé par la BBC, c'est surtout pour présenter officiellement et publiquement ses excuses au prince Harry. "Je suis désolé de tous ces abus... J'étais cupide, je prenais de la cocaïne, et je vivais dans une sorte de folie des grandeurs", a-t-il ensuite déploré, bien conscient pourtant que rien ne pourrait réparer le mal causé. Reste à savoir si l'époux de Meghan Markle acceptera ses excuses et lui accordera son pardon. Rien n'est moins sûr...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.