Prince Harry snobé par son père : nouveau coup de poignard de la part de Charles III

Prince Harry snobé par son père : nouveau coup de poignard de la part de Charles IIILe roi Charles III d'Angleterre, le prince Harry, duc de Sussex - Procession cérémonielle du cercueil de la reine Elisabeth II du palais de Buckingham à Westminster Hall à Londres. © BestImage

, publié le 15 novembre 2022

Les relations entre le prince Harry et le roi Charles III ne vont pas aller en s'améliorant. C'est en tout cas ce que l'on peut imaginer après la dernière décision prise par le nouveau souverain britannique. Déjà relayé au second plan lors des obsèques d'Elizabeth II, Charles III vient de porter le coup de grâce.

Depuis que la reine Elizabeth II a rendu son dernier souffle le 8 septembre dernier à l'âge de 96 ans, les pouvoirs et les décisions importantes sont désormais prises par Charles III, devenu automatiquement roi à la mort de sa mère. L'ordre de succession au trône a également changé, plaçant le prince William en première position, suivi par ses trois enfants : George, 9 ans, Charlotte, 7 ans et le prince Louis, 4 ans. Le prince Harry, duc de Sussex, s'ajoute à cette liste. Mais étant donné que les héritiers qui le précèdent sont bien plus jeunes que lui, il n'y a que très peu de chance que le mari de Meghan Markle accède un jour au trône d'Angleterre. Il faudrait déjà que le prince en ait envie.

Début 2020, le prince Harry et Meghan Markle officialisaient leur départ de la monarchie britannique. S'ils ont conservé les titres de duc et duchesse de Sussex, les parents d'Archie, 3 ans et Lilibet, 1 an, ne font plus partie des membres actifs de la Couronne. Cet événement, surnommé Megxit, a creusé un fossé entre le couple et le reste du clan Windsor. Les révélations compromettantes qu'ils ont faites par la suite n'ont rien arrangé. Si le roi Charles a plusieurs fois, et malgré tout, affiché publiquement son amour envers son cadet, hors de question pour lui de revenir en arrière et de réintégrer le prince Harry dans la vie active de la monarchie.

Le prince Harry mis sur la touche par son propre père

Maladie, imprévu de dernière minute... La vie d'un roi est aussi soumise aux aléas de la vie, empêchant le souverain d'assurer tous les déplacements et événements qu'il avait prévus. Dans ce cas-là, d'autres membres de la Couronne le représentent. Et si le prince Harry était l'un des premiers auxquels le roi aurait pu penser pour le remplacer, ce n'est plus le cas désormais. Comme annoncé ce 14 novembre, jour des 74 ans du roi Charles III, le prince Harry est définitivement écarté pour ce rôle, comme l'est aussi le prince Andrew depuis ses démêlés judiciaires dans l'affaire Jeffrey Epstein.

Si le roi Charles III est dans l'incapacité d'assurer un déplacement pour quelque raison que ce soit, ce sera à la princesse Anne, sa soeur, ou à son frère le prince Edward, d'en assurer l'intendance. Si la décision a de quoi rendre "furieux" le prince Harry, elle est légitime et surtout "nécessaire" pour Angela Levin, biographe royale : "Oui, c'est offensant pour le prince Harry mais cela est fait pour une bonne raison, a-t-elle expliqué au . Il vit en Californie, il a décidé de ne plus être membre actif de la Couronne, ce n'est qu'une conséquence logique de ses choix." Qui sème le vent...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.