Pierre Richard se souvient de ses "moments privilégiés" avec Georges Brassens

Pierre Richard se souvient de ses "moments privilégiés" avec Georges Brassens
Pierre Richard lors du Festival du Film d'Angoulême, le 29 août 2009.

Le 22 octobre 2021, Georges Brassens aurait eu cent ans. Dans un long texte partagé sur Instagram le lendemain, en légende d'une photo d'archive, Pierre Richard lui a rendu un émouvant hommage.

"Brassens était l'objet d'un véritable culte à Bobino. Chacun de ses disques était un événement. En même temps, il était timide et avait le trac, c'est pour ça qu'il transpirait si fort sur scène", indique Pierre Richard dans ce texte, extrait du livre "Je sais rien, mais je dirai tout" qu'il avait écrit en 2015 avec Jérémie Imbert.

Une amitié entre deux "timides"

L'acteur, qui avait sorti un album de musique l'an dernier, se souvient dans la suite de ce texte de cette fois où Georges Brassens lui avait demandé de rester dans sa loge après un concert. Le chanteur a passé 30 minutes à signer des autographes, puis a fait savoir à Pierre Richard qu'il pouvait partir. "J'étais un peu déçu je dois dire, je pensais qu'il m'avait demandé de rester pour entamer une conversation privilégiée entre lui et moi. Et puis, j'ai compris qu'il avait tout simplement besoin d'une présence amicale. La mienne le rassurait... Ç'aurait pu être un autre. C'était touchant : ce type que les gens idolâtraient était terrorisé à l'idée de rester seul avec ses admirateurs", écrit le comédien âgé de 87 ans.

"Je me souviens d'avoir passé des moments privilégiés dans sa loge (...)", poursuit-il avant de détailler : "Passionné de Charles Trenet, Georges me chantait des chansons du fou chantant à la guitare, et puis il passait aux siennes, et m'en m'expliquait la genèse." Et Pierre Richard de conclure : "Je regrette de ne pas en avoir profité un peu plus, mais moi aussi, j'étais timide. Je lui rends grâce de m'avoir parfois donné l'illusion d'être son confident."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.