Pierre Niney : pourquoi il a décidé de quitter Paris pour la campagne

Pierre Niney : pourquoi il a décidé de quitter Paris pour la campagne
Pierre Niney lors de la projection de "Boîte Noire" au Festival d'Angoulême, le 29 août 2021.

Désormais père de deux petites filles, Pierre Niney a toujours le vent en poupe. En pleine promotion, il a accordé une interview au magazine Psychologies, dévoilée le 20 octobre 2021. Au cours de l'entretien, il a révélé ne plus habiter en ville.

Récompensé aux César, Pierre Niney, est l'un des acteurs français les plus populaires. Depuis la partielle réouverture des salles en mai dernier, l'acteur de 32 ans enchaîne les sorties ciné ambitieuses. Alors qu'il était cet été à l'affiche d'"OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire", il est actuellement en salle avec "Boîte Noire" tandis qu'on pourra le retrouver le mois prochain dans "Amants" de Nicole Garcia. Mais cette carrière très riche est aussi synonyme d'une certaine surcharge pour le jeune comédien et père de famille. Ainsi, il révèle s'être éloigné de la folie des villes, une décision qui semble couler de source.

"Je commençais à subir Paris"

Dans l'entretien donné à Psychologies, Pierre Niney confesse avoir quitté la capitale de manière définitive : "Je commençais à subir Paris et, aujourd'hui, je ne me vois plus du tout habiter en ville." Sans donner de détail quant à la localisation de sa nouvelle demeure, il déclare : "Je vis dans un endroit sans personne autour de moi, j'ai un temps illimité, jusqu'à l'épuisement, pour lire des livres, regarder des films, et me perdre dans une histoire."

Épanoui par ce nouveau quotidien, il poursuit : "J'adore tellement faire ça ! Surtout la nuit, quand personne ne m'appelle... Mon grand luxe, ma grande joie, c'est de pouvoir choisir mes moments de solitude." Bien entendu, l'interprète de Yves Saint-Laurent est entouré de sa compagne, Natasha Andrews, ainsi que de leurs deux filles. "Mes plaisirs viennent toujours de ce qui me relie très fort au présent. Comme faire du sport, du surf, du basket... ou jouer avec mes filles. J'ai toujours adoré jouer. Avec elles, ça, ça n'a pas bougé", raconte-t-il, en décrivant un quotidien sublimé par l'éloignement de la ville.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.