Philippe Caroit à nouveau confronté à la mort d'un proche : perte douloureuse pour le comédien...

Philippe Caroit à nouveau confronté à la mort d'un proche : perte douloureuse pour le comédien...Philippe Caroit lors du 33ème salon du livre de Cosne-sur-Loire © BestImage

, publié le 26 novembre 2022

La fin d'année est bien plus triste que prévu pour le comédien Philippe Caroit. Ce dernier vient de perdre un être cher comme il l'a annoncé sur son compte Instagram. Une douloureuse épreuve à quelques jours des fêtes de Noël...

La vie n'a pas vraiment fait de cadeaux à Philippe Caroit. Il y a plusieurs années de cela, la star de RIS police scientifique et de Crimes parfaits perdait sa soeur Elodie, actrice comme lui, qui lui avait transmis sa passion pour le théâtre et la comédie. Une disparition compliquée, d'autant plus qu'elle l'avait choisie : "Un jour, ma soeur Elodie, qui galérait dans le milieu des acteurs, a mis fin à ses jours. Ça a été vingt ans de douleur pour moi, de culpabilité, d'obligation de réussir pour deux" confiait-il avec émotion dans les pages de Gala. Pour elle, Philippe Caroit s'est battu jusqu'au bout pour exister dans le milieu.

A l'origine, Philippe Caroit n'avait pas pour ambition de donner la réplique à d'autres, d'interpréter plusieurs personnages au cinéma et à la télévision. Lui a fait médecine et était même promis à une belle carrière au vu des résultats qu'il décrochait : "Je me voyais bien m'engager pour Médecins sans Frontières. J'ai passé la première année de médecine en finissant onzième sur 1 100, sans trop forcer." Ce destin, Philippe Caroit a fini par lui tourner le dos, au grand dam de son père : "J'avais un problème avec la confrontation avec la mort et la hiérarchie hospitalière. [...] Mon père m'a adressé une lettre de dix-sept pages pour me dissuader de mon choix. Cela n'a rien changé."

Grâce à Elodie, Philippe Caroit a donc épousé une carrière de comédien et il ne changerait pour rien au monde : "Je remercie ma soeur. C'était ma voie, pas un instant je n'ai regretté mon choix." Devenu vite célèbre, la réputation de Philippe Caroit a rapidement fait le tour de France pour lui permettre de décrocher de belles opportunités. Si son aînée n'a pas eu l'honneur de voir son frère percer pour elle, les parents en ont eu l'occasion et n'étaient pas peu fiers.

Ma mère nous a quittés
Malheureusement, Chantal Caroit n'est plus. Il y a deux jours, Philippe Caroit annonçait sur son compte Instagram la mort de sa maman à l'âge de 94 ans : "J'ai la tristesse de vous annoncer que ma mère nous a quittés. Peut-être a-t-elle déjà retrouvé mon père, comme en ce beau jour de printemps 1950" a-t-il écrit en légende d'un cliché vintage noir et blanc de ses parents.

L'information a été relayée dans le Carnet du jour du Figaro : "Jean-Michel, Elodie [soeur décédée de Philippe, ndlr] Bruno, Philippe, Isabelle, Sophie et Guillaume, ses enfants, ses petits-enfants et arrières-petits-enfants ont la très grande tristesse de vous faire part du rappel à Dieu de Mme Chantal Caroit, née Coussemaeker, le 23 novembre 2022 à Paris, dans sa 94e année." Pour l'ultime adieu, les proches ont choisi "l'intimité familiale" sans communiquer la date des obsèques. Une disparition terrible pour laquelle le clan va devoir se serrer les coudes...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.