"Pas comme ça" : L'amour est dans le pré, une prétendante refuse de coucher avec un candidat (Spoiler)

"Pas comme ça" : L'amour est dans le pré, une prétendante refuse de coucher avec un candidat (Spoiler)"L'amour est dans le pré" saison 13 - M6 © M6

, publié le 11 octobre 2022

L'ambiance s'est quelque peu réchauffée chez l'un des candidats de "L'amour est dans le pré". Du côté de l'agriculteur en tout cas qui n'a pas hésité à faire une proposition coquine à l'une de ses prétendantes lors de l'épisode qui sera diffusé le 17 octobre, sur M6. Attention, spoilers !

L'amour est dans le pré 2022 n'en finit pas de passionner les téléspectateurs de M6. Lundi 11 octobre, la chaîne a diffusé un nouvel épisode avec en vedettes Jean ou encore Alain. Et les plus chanceux ont déjà l'occasion de visionner l'épisode du 17 octobre sur Salto, avec Alain le Breton notamment.

L'agriculteur de 72 ans, qui fait de l'équi-tourisme, a été marié à deux reprises. Une première fois avec la mère de ses trois premiers enfants (qui avait deux ans de moins qu'elle) puis avec une femme âgée de dix-sept ans de moins que lui. Cette dernière l'a quitté pour un homme plus jeune, ce qui l'a fait sombrer. Mais depuis, Alain a repris du poil de la bête et croit toujours en l'amour. C'est donc optimiste qu'il s'est lancé dans l'aventure L'amour est dans le pré.

A l'issue du speed-dating, le candidat au look de cow-boy a convié Marie-Ange - une amoureuse de la nature comme lui - et Catherine pour laquelle il avait eu un coup de coeur lors de l'ouverture du courrier. Lors du séjour à la ferme, il n'a pas caché sa préférence pour la première. On ne vous dira pas s'il a déjà fait son choix (un peu de suspense tout de même !) mais Alain a fait une proposition coquine à sa prétendante.

"Je pense que tu as un caractère très fort et ça va sûrement frotter à des moments", a lancé Alain. Marie-Ange a donc confirmé que, comme l'agriculteur, elle ne se laissait pas marcher sur les pieds. "Avec Marie-Ange, on a plein de points communs. Mais je pense qu'il y aura des frottements, ça c'est sûr. J'aimerais bien aller plus loin pour voir jusqu'où les frottements sont capables de s'apaiser ou de s'empirer. Si ça glisse bien, ce sera parfait", a-t-il ensuite lancé en interview. Des allusions coquines à peine cachées.

Et Alain n'a pas tardé à parler de ces "frottements" à Marie-Ange une fois les caméras éteintes. Mais il est bien vite redescendu de son nuage. "Non ce n'est pas possible comme ça. Je ne fonctionne pas comme ça. Ca ne veut pas dire que je n'aurais pas envie. Pour avoir des relations, j'ai envie d'être zen et de vivre l'instant entièrement", s'est-elle justifiée une fois de nouveau filmée. Le père de famille a donc répondu que c'est elle qui décidait et que si cela ne devait pas se faire, ça ne se ferait pas. Et d'ajouter que plus tard, il n'aurait peut-être plus envie. "Mais tu as surement raison, il faut peut-être laisser passer du temps", a-t-il conclu, un brin piqué sans doute.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.