Norman accusé de "viols" : à peine sa garde à vue levée, de nouveaux témoignages surgissent. Elles balancent sur Instagram !

Norman accusé de "viols" : à peine sa garde à vue levée, de nouveaux témoignages surgissent. Elles balancent sur Instagram !Exclusif - Norman (Norman Thavaud) lors de la soirée de lancement du Fridge, le nouveau comedy club de Kev Adams à Paris. © Rachid Bellak / Bestimage © BestImage, Rachid Bellak

, publié le 7 décembre 2022

Norman Thavaud a été placé en garde à vue le 6 décembre 2022 dans le cadre d'une enquête pour viols et corruption de mineurs. Le youtubeur a retrouvé la liberté le lendemain, au bout de 36 heures de garde à vue à la BPM.

Accusé de viol et de corruption de mineurs, Norman Thavaud a été placé en garde à vue le lundi 5 décembre 2022 dans le cadre d'une enquête préliminaire confiée à la Brigade de protection des mineurs (BPM) ouverte en janvier dernier. Cette garde à vue a finalement été levée dès le lendemain, le mardi 6 décembre, "pour poursuite d'enquête" au bout de 36 heures et sans poursuite à ce stade, indique l'AFP.

Selon le ministère public, six jeunes femmes ont porté plainte contre le vidéaste. Selon le journal Libération, deux d'entre elles étaient mineures au moment des faits. Norman Thavaud se positionne toujours, en 2022, en numéro 3 dans le classement des youtubeurs français. Depuis le début de sa carrière, qui a commencé en ligne en 2011, ses vidéos auraient été visionnées plus de 2,7 milliards de fois.

Quatre victimes l'ont confronté aujourd'hui
Les témoignages visant Norman Thavaud ont commencé à circuler il y a plusieurs années, notamment lors de la vague du mouvement #balancetonyoutubeur. En 2018, Squeezie avait assuré sur Twitter que certains de ses confrères n'hésitaient pas à profiter de "la vulnérabilité psychologique de jeunes abonnées pour obtenir des rapports sexuels". C'est à la suite de ce message que Norman avait été pris pour cible, bien que Squeezie ait promis qu'il ne parlait "pas du tout" du jeune père de famille.

Nouveau témoignage contre Norman Thavaud

Cette levée de garde à vue est une mauvaise nouvelle pour les plaignantes, dont une certaine Maggie D., qui a pris la parole sur les réseaux sociaux en apprenant les faits. "Je précise : oui, la garde à vue est levée (c'est normal, c'est 48h maximum). 4 victimes (incluant moi) l'ont confronté aujourd'hui, raconte-t-elle. Rien n'est abandonné pour l'instant au niveau de la justice. On lâche rien. On garde confiance et la tête haute, on peut le faire." Elle a également relayé, sur Instagram, un nouveau témoignage, celui d'une jeune fille qui avait 14 ans quand Norman lui a envoyé une vidéo de 13 secondes de son sexe - avec captures d'écran de leurs échanges en guise de preuve.

Norman Thavaud reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.