Norbert Tarayre présente son fils Elydjah à Chantal Goya : rare apparition du bambin, déjà si grand !

Norbert Tarayre présente son fils Elydjah à Chantal Goya : rare apparition du bambin, déjà si grand !Exclusif - Norbert Tarayre, sa compagne Aby et leur fils Elydjah avec Chantal Goya - Chantal Goya est en concert au Palais des Congrès à Paris. © Baldini / Jack Tribeca / Bestimage © BestImage

, publié le 14 octobre 2022

Chantal Goya a fêté ses 80 ans au Palais des Congrès, le dimanche 9 octobre 2022. Norbert Tarayre a profité de cet instant magique avec sa compagne et son jeune fils de 2 ans, Elydjah.

Quel bonheur de célébrer son anniversaire sur les planches. Née le 10 juin 1942 à Saïgon, Chantal Goya a choisi de fêter ses 80 ans sur scène avec un peu de retard... et pas n'importe quelle scène. Le dimanche 9 octobre 2022, elle a interprété son iconique spectacle Le Soulier qui vole, écrit et composé par son mari Jean-Jacques Debout, au Palais des Congrès de Paris, avant de manger un immense gâteau au chocolat en coulisses. Pour lui chanter Happy birthday mais aussi pour l'applaudir très chaleureusement, de nombreuses personnalités s'étaient déplacées jusque dans le 17e arrondissement de Paris.

Chantal Goya était évidemment accompagnée de son époux, Jean-Jacques Debout, qu'elle aime à la folie depuis plus de 56 ans et avec qui elle a eu deux enfants. Mais l'auteur, compositeur et interprète n'est pas le seul qui a eu droit à sa photo au côté de l'interprète de Marie-Rose. Damien Nougarède, son producteur, était lui aussi confortablement installé dans un siège du palais des Congrès de Paris, tout comme le chroniqueur Matthieu Delormeau, avec sa soeur, mais aussi Norbert Tarayre, sa compagne Aby et leur fils Elydjah, Ophélie Meunier, Salomé de Bahia, Leïla Kaddour, Jeremstar, Singuila, Jean-Louis Debré, Frigide Bardot munie d'un T-shirt "60 ans et toutes ses dents", Gilles Muzas ou encore Catherine Lachens.

Il y en a un, en revanche, qui n'était pas tellement le bienvenu, ni pendant les chansons, ni dans les loges, après la représentation. Il s'agit de Pierre-Jean Chalençon. Selon les informations du magazine France Dimanche, le collectionneur spécialiste de l'époque napoléonienne a essayé de pénétrer dans les loges à la fin du Soulier qui vole, avec Luigi, le neveu de Dalida... mais Jean-Jacques Debout aurait demandé à ses hommes de main de les renvoyer à l'extérieur de la salle. "Je me casse, qu'ils aillent se faire foutre !", se serait alors écrié l'ancien camarade de Sophie Davant, sur France 2. Le clou du spectacle s'est donc déroulé, ce soir-là, à quelques mètres de la scène...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.