Nolwenn Leroy : proche du chanteur Christophe, elle se confie sur leur relation

Nolwenn Leroy : proche du chanteur Christophe, elle se confie sur leur relation
Nolwenn Leroy lors des 100 ans de la lutte contre le cancer à la Cité des sciences à Paris, le 14 mars 2018.

Plus d'un an après le décès du chanteur Christophe, beaucoup de ses amis continuent encore de lui rendre hommage. Si son amitié avec certains artistes comme Pascal Obispo ou Julien Doré était connue du grand public, il entretenait aussi des amitiés plus discrètes, notamment avec Nolwenn Leroy. Invitée sur les ondes de France Inter, la jeune chanteuse est revenue sur leur complicité.

Actuellement en tournée promotionnelle pour prévoir la sortie imminente de son huitième album, Nolwenn Leroy écume les plateaux télé et radio. Si la jolie Bretonne évoque surtout sa carrière musicale, elle s'autorise parfois certaines confidences sur sa vie privée. Invitée sur France Inter mercredi 8 septembre 2021, la chanteuse est revenue sur son amitié méconnue avec Christophe, décédé le 16 avril 2020. Une relation simple et douce que beaucoup ignoraient. "Avec le chanteur Christophe, on était tout simplement potes. On allait dîner ensemble. On parlait souvent de l'Auvergne, parce qu'il avait des racines là-bas. Lorsqu'il nous a quittés, j'ai eu envie d'écrire ce texte, La cavale, pour lui rendre hommage", explique-t-elle.

Un bel hommage

Encore très attristée par la mort de son ami, Nolwenn Leroy a en effet mis un point d'honneur à inclure un titre hommage dans son prochain album. Un morceau intitulé La Cavale et dont la chanteuse de 38 ans est particulièrement fière. "C'est un hommage à ma ville de naissance Brest, il y a un quartier de Brest qui s'appelle la Cavale blanche. Mais c'est aussi un hommage à mon ami Christophe qui est parti dans cette ville de Brest où je suis née...", déclarait-elle le 6 septembre dernier sur le plateau de Quotidien. Nul doute que l'interprète des Mots bleus aurait été très touché par cette initiative...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.