Nicoletta raconte ses cauchemars insolites dus aux confinements

Nicoletta raconte ses cauchemars insolites dus aux confinements
Nicoletta sur la scène du festival des Francofolies 2021 à la Rochelle, le 12 juillet 2021.

Nicoletta, comme bien d'autres artistes, a enfin repris la scène après une longue pause due à la crise sanitaire. Un retour face à son public qui lui fait un bien fou, la chanteuse ayant eu beaucoup de mal à supporter les confinements. D'ailleurs, elle a fait de nombreux cauchemars lors de cette période de pause forcée !

"Enfin, je reprends la scène...", s'est réjouie Nicoletta mercredi 21 juillet 2021, dans le Club de l'été sur Europe 1. "Parce que vous savez, c'est une punition de passer plus d'un an et demi sans pouvoir attraper son micro (...), a poursuivi celle qui a déjà connu une expérience de mort imminente. Et surtout l'angoisse ! Tu te dis : 'Bon, est-ce que ça va fonctionner encore. Est-ce que je me souviens de toutes les paroles...'"

"J'ai fait des cauchemars où ma robe était déchirée, on voyait toutes mes fesses..."

Angoissée, Nicoletta l'a été durant toutes les périodes de confinement. À tel point que la chanteuse, également passionnée de dessin, a connu des nuits tout sauf reposantes. "J'ai fait des cauchemars où ma robe était déchirée, on voyait toutes mes fesses... J'ai fait des trucs... C'était à moi de chanter mais je pouvais plus, ma voix était coincée. Ça m'a rendu vraiment une vie de cauchemars", a-t-elle révélé.

Les Francofolies de La Rochelle ont permis à l'interprète de Mamy Blue de reprendre sa vie d'avant. "Là pareil, j'avais une peur !, a-t-elle admis. J'avais les genoux qui étaient mous quand je suis arrivée sur scène, comme à mes débuts. Mais quand même, au bout de deux chansons, tu récupères..." Finalement, la scène, c'est comme le vélo !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.