Nathalie Baye sur les derniers instants de sa mère : "Je vivais dans la hantise"

Nathalie Baye sur les derniers instants de sa mère : "Je vivais dans la hantise"
Nathalie Baye lors de l'avant première de "Downton Abbey 2 : Une nouvelle ère" au cinéma Gaumont Champs-Élysées Marignan à Paris, le 19 avril 2022.

Il y a plusieurs années, en 1993, Nathalie Baye perdait sa mère d'un cancer. Pour le Journal du Dimanche paru le 7 août 2022, l'actrice est revenue sur cette période difficile et la terrible fin de vie vécue par sa maman.

Perdre un proche est toujours douloureux, encore plus lorsque celui-ci est malade et traverse une fin de vie extrêmement douloureuse, loin de ses proches et de ceux qu'il aime. C'est notamment le cas de Nathalie Baye, qui, il y a plusieurs années, en 1993, a perdu sa mère d'un cancer métastatique au cerveau. Une période qui a profondément marqué l'actrice, qui a vu sa mère vivre sa fin de vie à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans une salle où se trouvaient trois autres patients à côté. Dans les colonnes du Journal du Dimanche le 7 août dernier, la comédienne, qui s'est récemment confié sur sa claustrophobie "irrationnelle" est revenue sur ces instants et les sentiments qui l'ont traversés. "Je vivais dans la hantise que ma mère entende et comprenne les gémissements, les bruits de douleur, les conversations des malades et des familles autour d'elle", a avoué Nathalie Baye.

"Je suis contre toute forme d'acharnement thérapeutique"

L'actrice se tourne alors vers les médecins dans l'espoir de soulager sa mère dans ses derniers instants. "Je les ai suppliés. Je me suis presque roulée par terre pour qu'ils libèrent ma mère de toute sa douleur. Le lendemain, elle était morte", a-t-elle affirmé. Avant de préciser : "Je suis contre toute forme d'acharnement thérapeutique."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.