Nadine Trintignant raconte les derniers jours de sa fille Marie

Nadine Trintignant raconte les derniers jours de sa fille Marie
Nadine Trintignant lors d'une manifestation contre les violences conjugales devant l'Hôtel de Ville de Paris, le 28 octobre 2007.

Le 26 janvier 2022, Arte proposait le documentaire "Marie Trintignant, tes rêves brisés", revenant sur la vie de celle qui est morte sous les coups de son compagnon de l'époque, Bertrand Cantat. À cette occasion, sa mère Nadine a été interrogée par Le Parisien et s'est souvenue des derniers instants de l'actrice.

En 2003, juste avant sa mort, Marie Trintignant tournait avec sa mère Nadine Trintignant à Vilnius, en Lituanie, pour le film "Colette, une femme libre". Nadine Trintignant ne s'était pas rendue compte du mal-être de sa fille. "Je n'avais rien compris, a-t-elle admis au Parisien. J'avais remarqué qu'elle était de plus en plus triste. Elle changeait sous l'influence de cet homme. Mais Marie avait un caractère à se lever et partir. Pour moi, c'était inconcevable qu'il y ait un grave problème."

"Je n'ai pas pensé une seconde que Marie pouvait se faire battre"

Quelques jours avant son décès, Marie Trintignant a envoyé un SMS à sa mère en signant "Fifille battue". "Mais nos rapports étaient souvent sur le ton de l'humour. Je n'ai pas pensé une seconde que Marie pouvait se faire battre", a expliqué l'ex-épouse de Jean-Louis Trintignant. Et d'ajouter : "Ce qui l'a empêchée de partir, c'est qu'elle était respectueuse envers les metteurs en scène, et encore plus avec moi. Elle ne voulait pas me troubler dans un moment où elle savait que j'étais à la fois heureuse et angoissée. Le lendemain du message, elle est venue s'asseoir à côté de moi sur un banc, j'étais en train de corriger le scénario, et je lui ai juste parlé de la scène qu'on allait tourner. C'était le 14 juillet, elle est morte le 1er août. Je ne connaissais pas la haine, qui est un sentiment destructeur, mais désormais je l'éprouverai toujours."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.