Nabilla se confie sur ses croyances : "J'ai peur de Dieu"

Nabilla se confie sur ses croyances : "J'ai peur de Dieu"
Nabilla Benattia lors du défilé Frank Sorbier durant la Fashion Week de Paris, le 24 janvier 2018.

Habituée à se livrer sur ses projets, sa famille, son entreprise et l'ensemble de sa carrière, Nabilla aborde cependant rarement des thèmes plus sérieux comme celui de la religion. Pourtant, la starlette n'en reste pas moins croyante. Interrogée par le journal Libération le 7 décembre 2021, la jeune femme s'est confiée avec beaucoup de retenue sur ses croyances bien cachées.

Si elle est aujourd'hui riche, célèbre, épanouie et comblée de bonheur, Nabilla est persuadée que c'est grâce à Dieu. Reconnaissante de ses nombreux accomplissements, celle qui est passée par la case prison il y a quelques années s'est timidement confiée à ce propos dans les colonnes de Libération. Un sujet délicat qu'elle n'avait jusqu'ici jamais abordé dans les médias... "Dieu m'a toujours voulu du bien. On ne dirait pas mais j'ai peur de Dieu... Lorsque j'aide des gens, je le fais pour les soutenir mais aussi pour Dieu. C'est lui qui m'a donné tout ce que j'ai, je donne donc en retour.", a-t-elle déclaré avec sérieux et pudeur.

"Mon père, je l'aime, mais parfois j'ai du mal à le comprendre"

Issue d'une famille multiculturelle au sein de laquelle sa mère et sa grand-mère sont catholiques tandis que son père est musulman, Nabilla dit se sentir "plus proche d'Allah que de Jésus". Une affinité qui ne lui a pourtant pas permis de se rapprocher de son paternel, avec qui elle a toujours entretenu des rapports compliqués. "Mon père, je l'aime, mais parfois j'ai du mal à le comprendre. Aujourd'hui, il est content parce que je suis mariée, que j'ai un enfant et que je me couvre un peu plus. Mais je lui en veux parce qu'il a jugé sa propre fille. On ne peut pas rejeter ses enfants parce qu'ils ne correspondent pas à nos valeurs ! Il faut toujours essayer de les comprendre.", a-t-elle conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.