Nabilla condamnée à payer une amende de 20 000 euros : elle réagit

Nabilla condamnée à payer une amende de 20 000 euros : elle réagit
Nabilla Benattia lors de la montée des marches du film "Roubaix, une lumière (Oh Mercy!)" lors du 72ème Festival International du Film de Cannes, le 22 mai 2019.

L'ancienne star de téléréalité fait de nouveau parler d'elle. Mercredi 28 juillet 2021, la répression des fraudes publiait un communiqué et la condamnait à 20 000 euros d'amendes. Une condamnation à laquelle Nabilla Benattia a souhaité réagir sur les réseaux sociaux.

Après s'être fait cambrioler sa chambre d'hôtel le soir de son mariage, Nabilla Benattia s'est récemment faite épingler par la répression des fraudes, au sujet d'un partenariat rémunéré en 2018. A l'époque, elle fait la promotion, auprès de ses abonnés, de services de formation au trading, pour savoir gérer l'achat comme la vente de Bitcoin. Un partenariat qu'elle ne déclare pas, alors même qu'elle est rémunérée. Une publicité qui ne passe pas auprès de la DGCCRF, qui la condamne alors à verser une amende d'un montant de 20 000 euros, pour "pratique commerciale trompeuse".

Une réaction étonnante

Celle qui a failli frapper Passe-partout lors de son passage sur Fort-Boyard s'est, mercredi 28 juillet, saisie des réseaux sociaux pour faire amende honorable. Dans une vidéo Snapchat, l'ancienne star de téléréalité explique croire "à fond en la cryptomonnaie", mais avoue que "dans le trading, la crytomonnaie, la bourse, rien n'est vraiment sûr." La jeune femme a également confié avoir, "de son plein gré" payé l'amende qui lui était imposé et salué les mesures du gouvernement : "Aujourd'hui, être influenceur c'est un vrai métier (...), ça doit être cadré et réglementé. C'est quelque chose que je peux concevoir, (...) je n'ai pas de soucis avec ça (...) Je suis même contente que ça se régularise".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.