Mr WaynZ : Le streamer accusé de tentative de meurtre, de séquestration, viol et agression sexuelle

Mr WaynZ : Le streamer accusé de tentative de meurtre, de séquestration, viol et agression sexuelleMr WaynZ sur Facebook. © Facebook

, publié le 15 octobre 2022

Sa passion pour les jeux vidéos réunit de nombreuses personnes sur son compte YouTube. Mais Mr WaynZ fait aujourd'hui parler de lui pour des actes bien plus sombres, qu'auraient subi 4 jeunes femmes.

Suivi par près de 220 000 personnes sur sa chaîne YouTube Fragile Production, le streamer Mr WaynZ est aujourd'hui accusé de faits très graves par plusieurs consoeurs et plusieurs anciennes compagnes. Selon les informations du journal, confirmées par une source judiciaire, l'homme a été renvoyé devant la cour d'assises de Paris le 16 février dernier. Jugé pour tentative de meurtre, séquestration, agression sexuelle mais aussi pour viols, violences et escroquerie, il aura droit à son procès dans quelques semaines, du 31 janvier au 10 février 2023.

Me Mehdi Bouzaïda, l'avocat de l'une des plaignantes, espère bien "la reconnaissance pleine et entière, par l'accusé, des faits, de leur gravité, et de l'impact qu'ils ont eu" sur sa cliente. Jusqu'à présent, Mr WaynZ ne reconnaît que d'infimes faits. "Notre client conteste l'intégralité des faits de viol qui lui sont actuellement reprochés, expliquent Mes Raphaëlle Rischmann et Guillaume Halbique, ses avocats. Il reconnaît l'existence de certaines altercations avec les parties civiles. La notoriété dans ce dossier doit être considérablement relativisée. En tout état de cause, notre client conteste avoir eu une quelconque emprise. Notre sentiment est que ce dossier est davantage la rencontre de personnalités fragiles et de parcours cabossés, plutôt qu'un dossier d'emprise avec, à sa tête, une personne omnipotente, comme il est possible de l'imaginer à tort."

La liste des accusations qui planent autour de Mr WaynZ est longue. L'une des victimes présumées raconte, lors de l'instruction, qu'elle l'a aperçu plusieurs fois en train d'étrangler ses chats. Une autre femme a enchaîné les tentatives de suicide après l'avoir fréquenté. Une troisième, qui a vécu 3 ans avec lui, se souvient de violences extrêmes, de coups de pied et de coups de poings, de viol et de séquestration... notamment d'un soir, en septembre 2017, où elle avait été obligée d'attraper un couteau et de le planter dans son bras, alors qu'il l'étranglait par derrière, "pour ne pas mourir". Les deux ex avaient alors été poursuivis pour violences réciproques, mais seule la plaignante avait été placée en garde à vue. Ils avaient finalement été tous deux condamnés, en mars 2019, à quatre mois avec sursis.

Mr WaynZ reste présumé innocent des faits reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.