Mort de Mylène Demongeot : Ses derniers jours racontés, l'actrice a "imploré" les médecins de tout arrêter

Mort de Mylène Demongeot : Ses derniers jours racontés, l'actrice a "imploré" les médecins de tout arrêterMylène Demongeot - Ouverture de la rétrospective Gérard Oury à la Cinémathèque Française à Paris. © Christophe Clovis / Bestimage © BestImage, Christophe Clovis

, publié le 7 décembre 2022

Le 1er décembre 2022, Mylène Demongeot est morte à l'âge de 87 ans. Elle qui se battait contre le cancer depuis des années avait dû faire face, tout récemment, à une violente récidive.

Il faudra désormais faire sans elle, au cinéma, partout ailleurs. Le jeudi 1er décembre 2022, à quelques jours des fêtes de fin d'année, Mylène Demongeot est morte. Âgée de 87 ans - elle avait célébré son anniversaire le 29 septembre dernier avec ses douze chats -, la comédienne s'est éteinte à l'hôpital Cognac-Jay de Paris, un établissement spécialisé dans la fin de vie de patients atteints de maladies graves. Et pour cause : c'est une forme particulièrement vicieuse du cancer qui aura eu raison d'elle après des mois et des mois de lutte contre la maladie.

On savait que Mylène Demongeot avait été victime d'un cancer puisqu'elle était apparue subitement, il y a plusieurs mois, avec les cheveux courts et gris, elle qui s'était fait connaître avec de longues mèches blondes. Son combat, l'actrice l'évoquait dès qu'elle en avait l'occasion, et avait notamment rassuré tout le monde en se disant "totalement guérie" en 2020. Malheureusement, une récidive aura été fatale. Dans les colonnes du magazine Ici Paris, on apprend ainsi que depuis quelques semaines, elle était "de plus en plus faible". Elle avait même "imploré" les médecins de tout stopper.

Madame Pic nous a quittés, partie rejoindre Monsieur Pic
C'est un "cancer à récidive du péritoine, l'un des plus compliqués touchant l'appareil digestif" qui a finalement remporté la victoire. Apparue dernièrement dans le film Maison de retraite, avec Gérard Depardieu et Kev Adams, Mylène Demongeot avait débuté sa carrière en 1952. Adulée par le public pour ses rôles dans les films Fantômas, dans Les Sorcières de Salem ou dans la saga Camping, elle a eu le droit à de nombreux hommages de la part de gens de la profession... notamment Fabien Onteniente, qui l'avait choisie pour donner la réplique à Claude Brasseur du côté du camping des Flots bleus. "Madame Pic nous a quittés, partie rejoindre Monsieur Pic, expliquait-il sur les ondes de RTL. J'espère qu'ils passeront de bonnes vacances dans leur caravane..."

Retrouvez toutes les informations sur Mylène Demongeot dans le magazine Ici Paris n°4040.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.