Mort de Marcel Zanini : Le chanteur est décédé à 99 ans, son célèbre fils en deuil

Mort de Marcel Zanini : Le chanteur est décédé à 99 ans, son célèbre fils en deuilMarcel Zanini - 1ère de la pièce "L'hiver sous la table" au théâtre de l'Atelier © BestImage

, publié le 18 janvier 2023

Même 50 ans après, ses tubes restent dans les mémoires collectives de la France entière : ce mercredi 18 janvier, le chanteur et musicien de jazz Marcel Zanini est mort à l'âge de 99 ans, selon l'AFP et sa famille. Un triste décès qui survient après une vie bien remplie, qui l'a vu franchir toutes les frontières...

C'est une triste nouvelle pour le monde de la musique : à 99 ans, Marcel Zanini, musicien et chanteur de jazz réputé s'est éteint ce mercredi 18 janvier à l'hôpital à Paris, a indiqué à l'AFP son fils Marc-Édouard Nabe, dont le vrai nom est Alain Zanini, écrivain controversé parfois monté sur scène avec l'artiste. Une triste nouvelle pour ses fans, qui l'ont accompagné en spectacle jusqu'aux années 2010.

Le chanteur du tube très connu Tu veux ou tu veux pas ? (adapté d'un succès du Brésilien Wilson Simonal, "Nem vem que não tem") s'est en effet produit sur scène dans diverses formations jusqu'à ces dernières années, grâce à la clarinette et au saxophone qui ont fait sa gloire pendant toute sa carrière.

Musicien de génie ou chanteur de variétés ?

Une carrière débutée après-guerre, dans le quartier de Saint-Germain des Prés. À l'époque, le jeune homme né à Istanbul le 7 septembre 1923 est déjà musicien : après son arrivée à Marseille enfant, il a appris ses deux instruments qui lui offrent la liberté de création dont il a toujours rêvé. Et découvre le jazz à Paris, une véritable explosion dans sa vie. Il quitte Paris pour New York pendant quelques années et s'exerce aux côtés des plus grands.

Si le grand public le connait ensuite comme un chanteur de variété, avec son chapeau et ses grosses lunettes, l'homme refusera de chercher la célébrité : déclarant en interview pour La Dépêche que ce n'était "pas son genre de harceler les journalistes" pour passer à la télé, il avait aussi refusé de surfer sur le succès de son tube, qui le satisfaisait simplement parce que "grâce à cette chanson, je fais mon métier et ça fait 36 ans que ça dure !".

"On m'a même proposé au moins quinze fois d'en faire de nouvelles versions, 'plus modernes'. Mais bon, 'moderne', je ne sais pas très bien ce que ça veut dire. Et puis ce disque était très bien comme ça", avait-il même déclaré. Une foi en la musique qu'il aura gardée jusqu'au bout, dans son quartier de Montparnasse... et dont on se souviendra pour toujours !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.