Mort de Lady Diana : 25 ans après, son frère pousse un violent coup de gueule

Mort de Lady Diana : 25 ans après, son frère pousse un violent coup de gueule
La princesse Lady Diana lors d'un événement officiel à Londres, le 31 octobre 1985.

Voilà bientôt 25 ans que Lady Diana a succombé à un accident mortel à Paris, quelques années seulement après avoir réglé ses comptes avec la famille royale, à la télévision, devant le monde entier. Pour son frère, Charles Spencer, il existe un lien certain entre le tragique accident de la princesse et cette fameuse interview polémique. Samedi 23 juillet 2022, dans les colonnes du Daily Mail, il a poussé un gros coup de gueule.

Souvenez-vous, en 1995, la BBC dévoilait une interview exclusive et dévastatrice de Lady Diana contre la famille royale britannique. Malgré les excuses publiques de la chaîne, le frère de la princesse semble toujours aussi remonté, persuadé que sa soeur a été manipulée et que cet entretien a irrémédiablement conduit à la mort de cette dernière. "Les mensonges angoissants que la BBC lui a racontés avant que les caméras ne tournent ont fait en sorte qu'elle est arrivée à l'interview avec une vision très déformée et fausse de la situation dans laquelle elle se trouvait", a-t-il déclaré dans les colonnes du Daily Mail.

Des "faux relevés bancaires" en cause

Selon Charles Spencer, le journaliste qui a mené l'interview, Martin Bashir, se serait procuré de "faux relevés bancaires" afin de "piéger (la princesse, ndlr) avec une série de mensonges" la faisant ainsi croire que son époux avait une relation avec Tiggy Legge-Bourke, la nourrice des petits princes. Rejetée par sa belle-famille après la diffusion de cette interview choc, Lady Diana a "choisi de se passer des services de ceux à qui elle aurait dû pouvoir confier implicitement sa sécurité" et a continué de mener sa vie sans aucun agent de protection. "Tous les responsables doivent rendre des comptes. Seules les forces de l'ordre ont le pouvoir de faire la lumière sur ce terrible scandale qui a conduit Diana à se sentir encore plus exposée et seule, et à renoncer à ceux qui l'aimaient et l'auraient protégée", a conclu Charles Spencer, encore traumatisé par la mort de sa soeur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.