Miss France 2023 : Une candidate frappée par une maladie grave à 17 ans, ses bouleversantes confidences

Miss France 2023 : Une candidate frappée par une maladie grave à 17 ans, ses bouleversantes confidencesPhotos officielles des 30 candidates de Miss France. © Bertrand Noel/SIPA/TF1

, publié le 25 novembre 2022

L'une des candidates de Miss France 2023 a fait de bouleversantes confidences à "TV Mag". La jeune femme en question a révélé qu'à l'âge de 17 ans, elle s'est battue contre une terrible maladie.

L'aventure a officiellement commencé le 21 novembre 2022 pour les 30 prétendantes au titre de Miss France 2023. Ce jour-là, toutes se sont rendues à l'aéroport d'Orly afin de prendre l'avion en direction de la Guadeloupe, pour le traditionnel voyage de préparation. Nos confrères de TV Mag sont sur place, l'occasion de recueillir de tristes confidences de la part de l'une des reines de beauté.

C'est le 17 décembre prochain que se déroulera la cérémonie de Miss France 2023. Une soirée placée sous le signe du cinéma et organisée dans la salle de spectacle M.A.CH 36 située dans la ville de Déols, au nord de Châteauroux, en région Centre-Val de Loire. Chacune des 30 candidates fera tout pour succéder à Diane Leyre (Miss France 2022). En attendant, l'heure est à la préparation lors du voyage qui se déroule actuellement en Guadeloupe. Les participantes ont eu l'occasion de se rendre au cours de catwalk et à une activité accrobranche en début de semaine. Puis, elles ont dû répondre aux questions du fameux test de culture général. Cette année, ce sont Miss Normandie (Perrine Prunier), Miss Champagne-Ardenne (Solène Scholer) et Miss Rhône-Alpes (Esther Coutin) qui ont obtenu les meilleures notes.

Le 24 novembre, il était temps de découvrir la couronne qui sera posée sur la tête de la gagnante de Miss France 2023. Un accessoire signé Mauboussin qui est, comme à son habitude, sublime.

Ce jour-là, une autre étape importante attendait les 30 reines de beauté. Comme l'ont dévoilé nos confrères de , toutes se sont retrouvées sur la plage de Sainte-Anne pour la photo officielle en groupe menée d'une main de maître par le photographe Benjamin Decoin. "Il faut éviter que les blondes se retrouvent d'un côté et les brunes de l'autre. L'idée est de créer une jolie ligne harmonieuse entre les filles, que les régions soient bien mélangées aussi. Ce qui est important pour nous, c'est qu'elles soient toutes à égalité et que les écharpes soient bien visibles. Qu'elles soient jolies en somme", a-t-il notamment révélé.

Une reine de beauté s'est battue contre la maladie

Ce shooting, l'une des Miss l'appréhendait quelque peu. Il s'agit d'Agathe Cauet, la représentante du Nord-Pas-de-Calais. Pour la première fois, elle a dévoilé son tatouage situé à l'aine droite et représentant un arc de fleurs indique le site. Interrogée sur le sujet, la charmante blonde a révélé : "J'ai eu une tumeur à l'âge de 17 ans, une borderline de 9 kilos. J'ai aujourd'hui un ovaire en moins. Ce tatouage le représente." La jeune femme de 23 ans qui exerce le métier d'infirmière a ensuite évoqué sa cicatrice au niveau du nombril : "Au début, j'avais du mal à l'assumer. Mais participer à Miss France m'aide à me sentir mieux. Tous les corps sont beaux malgré leur histoire passée." Un très beau message.

A noter qu'Agathe Cauet n'est pas la seule à posséder un tatouage cette année. Cameron Vallière, Miss Languedoc, en a un au niveau du poignet. Il représente une date marquante de sa vie. Ce n'est que depuis cette année que les candidates sont autorisées à en avoir un, grâce à l'assouplissement de certaines règles par Alexia Laroche-Joubert, la présidente de la société Miss France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.