Michèle Torr : malade, elle va bientôt subir une "intervention" du coeur

Chargement en cours
Michele Torr sur scène, à Perpignan, en novembre 2013.
Michele Torr sur scène, à Perpignan, en novembre 2013.
1/2
© Abaca, Michel Clementz
A lire aussi

Michèle Torr est en pleine tournée. Toutefois, la chanteuse a dû annuler à contrecoeur plusieurs dates pour des raisons de santé. C'est ce qu'elle a expliqué au journal France Dimanche. Que ses fans se rassurent, elle a pris les choses en main, et surtout à temps.

"Emmène-moi danser ce soir" chante Michèle Torr. Mais pour le moment, c'est plutôt du repos dont a besoin la chanteuse de 69 ans. Et pour cause, celle qui a récemment célébré ses 50 ans de carrière doit faire face à des problèmes de santé. Elle a même été contrainte d'annuler plusieurs concerts : "Pour la quatrième fois en quelques mois, j'ai été victime d'aryth­mie cardiaque, ou plus précisément de fibrillation auriculaire, a-t-elle révélé à France Dimanche avant de donner de plus amples détails : "J'ai habituellement un coeur lent, de sportive, mais de temps à autre, il s'em­balle. J'ai donc été hospitalisée (...). J'ai reçu des électrochocs pour retrouver un rythme cardiaque normal, mais comme c'est la quatrième fois qu'on m'en administre, je n'y ai plus droit !", a-t-elle précisé.

Des troubles du coeur qui handicapent évidemment l'interprète de J'en appelle à la tendresse. D'ailleurs, ne pas pouvoir assurer ses concerts a considérablement peiné la chanteuse. "J'ai dû annuler plusieurs dates de ma tournée des églises, comme à Beauvais ou à Dunkerque au début du mois, et je m'en excuse encore mille fois, indique-t-elle, la tristesse dans l'âme. J'en ai vraiment été malheureuse".

Mais Michèle Torr est une battante et tient coûte que coûte à remonter sur scène au plus vite pour son public. Raison pour laquelle elle va "subir une intervention" dans les prochains jours. "Cette dernière, qui s'ap­pelle une ablation, bien qu'on ne m'enlève rien, consiste à geler l'ar­ri­vée de certains vaisseaux", a-t-elle détaillé avant d'avouer craindre cette intervention : "Je ne vous cache pas qu'au début, je n'en menais pas large car quand on parle du coeur, c'est toujours angoissant". Mais la chanteuse ne veut pas perdre de temps : "Je vois mon cardiologue ces jours-ci, qui va certainement m'en dire plus", a-t-elle conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.