Michel Polnareff et le "pire vol de sa vie" : détails sur ce voyage en avion "absolument horrible"

Michel Polnareff et le "pire vol de sa vie" : détails sur ce voyage en avion "absolument horrible"Michel Polnareff - Inauguration du centre culturel Michel Polnareff à Fontenay-Trésigny. © BestImage

, publié le 14 novembre 2022

Pour assurer la promotion de son nouveau disque "Polnareff chante Polnareff", l'artiste a dû quitter temporairement son Amérique où il vit depuis quarante ans. Un voyage qui n'a pas été facile, comme il le révèle dans les colonnes du "Parisien".

Michel Polnareff fait son retour musical et par la même occasion médiatique avec un nouveau disque : Polnareff chante Polnareff, réinterprétation de douze de ses plus grandes chansons en piano voix. Un come-back qui lui fait chaud au coeur, après la déconvenue de son album Enfin! en 2018 qui a été mal accueilli et dont la tournée s'était achevée par une hospitalisation en urgence et des procès avec son producteur. Tel un phénix, celui qui vit depuis quatre décennies à Palm Springs aux Etats-Unis renaît. Il vient d'ailleurs d'officialiser sa tournée française dans les colonnes du , qui débutera à Nice en mai prochain et passera par l'Accor Arena de Paris-Bercy le 2 juillet 2023. Il s'est confié au quotidien, révélant avoir fait un voyage difficile pour arriver au coeur de la métropole.

L'interprète de Love Me, Please Love Me, a traversé l'Atlantique, non sans mal, pour la promotion de ce disque. Un album qu'il était réticent à faire : "Je ne pensais pas que c'était aussi nécessaire. Je me suis laissé convaincre par l'envie du public et par Serge Khalifa, mon nouveau manager et ami... Car j'avais des doutes terribles. Après un disque où tout est léché, quand vous recommencez, vous avez l'impression de sonner comme de la merde... En plus, j'avais été très déçu par l'album Enfin !, par l'assassinat du disque, donc j'étais très réticent à en faire un autre."

Un trajet qui valait donc le coup ! Pour le quotidien, le compagnon de Danyellah et père adoptif de Louka explique les circonstances de son voyage : "J'ai très mal dormi, à cause du jet-lag", s'excuse Michel Polnareff au Parisien. Sur ce ton "cash, caustique, curieux, chaleureux" qu'il explique plus en détails les conditions de son arrivée en France : "Et pour revenir, j'ai fait le pire vol de ma vie, de ma vie... Neuf heures de turbulences, absolument horrible. Mais je suis là." Des épreuves, il en a connu à tout âge, comme face à son père qui ne l'a pas épargné quand l'appel du rock l'a emporté. Aujourd'hui à 78 ans, plus fort que jamais, il promet d'assurer le show.

On devrait le retrouver d'ici fin novembre dans deux émissions importantes sur TF1 et France TV, à suivre...!

Polnareff chante Polnareff, un album disponible le 18 novembre

Vos réactions doivent respecter nos CGU.