Michel Legrand, victime d'une pleurésie, a frôlé la mort il y a quelques mois

Michel Legrand, victime d'une pleurésie, a frôlé la mort il y a quelques mois
Michel Legrand au festival du film de Monte-Carlo de la Comédie à Monaco, le 5 mars 2017.

Le célèbre compositeur sort son autobiographie. Pour l'occasion, il s'est confié à Paris Match et a évoqué la mort, qu'il a vu de près il y a seulement quelques mois.

Le musicien aux trois oscars a livré à Paris Match (édition du 6 septembre 2018) quelques anecdotes sur sa vie bien remplie à l'occasion de la sortie de son autobiographie, "J'ai le regret de vous dire oui" (éditions Fayard, publiée le 29 août 2018), et a aussi raconté avoir vu la mort de près. "Je sais que ma mort aussi approche. Je l'ai frôlée il y a quelques mois avec une pleurésie monstrueuse", a-t-il confié. Serein, Michel Legrand a également affirmé : "J'ai le trac mais je n'ai pas peur !"

"Tous les gens avec qui j'ai vécu sont partis"

Le plus grand regret du compositeur des Moulins de mon coeur, du haut de ses 86 ans ? Le décès survenu trop tôt de l'Américain Bill Evans, son grand ami avec qui il avait pour projet de "composer une oeuvre qui mélangerait musiques d'influences classique et jazz". Malheureusement, le compositeur est mort avant que cela n'aboutisse. Michel Legrand a par ailleurs évoqué ce qui le rend le plus triste aujourd'hui. "La seule chose qui me désespère, c'est voir mes amis s'en aller. Tous les gens avec qui j'ai vécu sont partis", a-t-il expliqué.

L'artiste peut malgré tout continuer à se réjouir du couple qu'il forme avec Macha Méril, avec qu'il est marié depuis quatre ans. Une histoire qui a débuté en coup de foudre lors d'un festival de jazz à Rio de Janeiro en 1963, puis s'est étiré pendant cinquante ans en histoire platonique...avant de finalement se transformer en belle histoire d'amour en 2014.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.