Michel Boujenah acheteur compulsif : "Je dois être traité pour ça"

Michel Boujenah acheteur compulsif : "Je dois être traité pour ça"
Michel Boujenah dans le village du Tournoi de Roland-Garros à Paris, le 1er juin 2017.

Alors qu'il incarne L'Avare depuis plusieurs mois déjà au Théâtre des Variétés à Paris, Michel Boujenah était invité dans l'émission C à Vous le mercredi 26 janvier 2022. L'occasion pour lui d'évoquer les spécificités du célèbre héros de Molière mais aussi les points communs et les différences entre lui et son personnage.

Sur les planches, Michel Boujenah est L'Avare. Pourtant, dans la vraie vie, cet adjectif peu flatteur est loin de le représenter. Bien au contraire, il semblerait même que le comédien ait une fâcheuse tendance à dépenser sans compter... Invité sur le plateau de C à Vous, celui qui a contracté le coronavirus au tout début de la pandémie a révélé être un véritable acheteur compulsif. À la question "pourquoi ?" soulevée par Anne-Élisabeth Lemoine, l'humoriste n'a pas pu apporter de réponse précise. "Mais je ne sais pas pourquoi je fais ça... Je suis insomniaque et quand je ne peux plus écrire, je ne peux plus lire, je voyage sur Internet et je tombe sur des trucs... que j'achète", a-t-il expliqué.

"Je dois être enfermé"

Conscient de l'absurdité de certains de ces achats compulsifs nocturnes, Michel Boujenah admet avoir un réel problème. Selon lui, une sorte de "désintoxication" serait même envisageable pour soigner ce toc. "Mais le nombre de trucs que j'ai achetés et qui ne servent à rien... Vous ne pouvez pas imaginer ! Franchement, je dois être enfermé, je dois être traité pour ça !", a-t-il poursuivi, provoquant ainsi l'hilarité de la présentatrice. Il faut dire que d'après une vidéo publiée sur son compte Instagram en 2019, l'acteur serait allé jusqu'à acheter deux filets à crevettes sans même savoir à quoi ils servaient. De quoi bien faire rire ses nombreux abonnés !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.