Meghan Markle sur sa fille : "Comme beaucoup de parents, nous étions débordés"

Meghan Markle sur sa fille : "Comme beaucoup de parents, nous étions débordés"
La Duchess de Sussex lors d'une réception à la résidence du haut-commissaire, à Johannesburg, le 2 octobre 2019.

Depuis la naissance de son dernier enfant, sa fille Lilibeth, Meghan Markle se fait discrète dans les médias avec son mari le prince Harry. Dans une lettre rapportée par le média Britannique le Daily Express jeudi 21 octobre, cette dernière prend la parole pour la première fois pour évoquer les difficultés qu'elle a rencontré en tant que parent.

Aujourd'hui maman de deux enfants, Archie et sa soeur Lilibeth Diana, Meghan Markle doit jongler entre son quotidien et son travail. Un sujet sur lequel ni l'actrice américaine, ni son mari ne s'étaient encore exprimés jusqu'à présent. Finalement, celle qui possède la robe de mariée la plus recherchée de la décennie est sortie du silence. La raison : elle souhaite plaider la cause du congé parental, actuellement discuté aux États-Unis.

Dans une lettre publiée par le Daily Express et adressée à la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Meghan Markle évoque ainsi les nombreuses difficultés qu'elle et le prince Harry ont dû traverser. Si elle affirme avoir été "comblée" par la venue au monde de Lilibeth, elle admet tout de même avoir été "bouleversée" par tant de changements. "Comme tous les parents, nous étions très heureux. Comme beaucoup de parents, nous étions débordés", explique dans la lettre la comédienne.

Une cause qui lui tient à coeur

Malgré ces soucis, Meghan Markle semble consciente du privilège qu'elle possède : "Nous savions que (...) nous n'aurions pas à faire des choix impossibles en matière de garde d'enfants, de travail et de soins médicaux, comme tant d'autres doivent le faire chaque jour".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.