Meghan Markle prête à tout pour épouser le prince Harry... même à changer d'identité !

Meghan Markle prête à tout pour épouser le prince Harry... même à changer d'identité !Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale britannique à la messe en l'honneur de la journée du Commonwealth à l'abbaye de Westminster à Londres, Royaume Uni. © BestImage

, publié le 1 novembre 2022

Meghan Markle vient de faire de nouvelles révélations. En 2017, alors que le monde entier apprenait les fiançailles du prince Harry et de Meghan Markle, elle avait prévu de passer un test particulier. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu...

Fut une époque où Meghan Markle était prête à tout pour s'intégrer à la famille royale comme il se doit. Comme elle le raconte dans le nouvel et 8e épisode de son podcast Archetypes, la duchesse de Sussex avait carrément prévu de prendre la nationalité britannique... mais la maman d'Archie et Lilibet s'est confrontée à la difficulté des tests que le Royaume-Uni met en place pour tous ceux qui désirent changer de carte d'identité.

Quand ses fiançailles avec le prince Harry ont été publiquement confirmées, en 2017, le Palais de Buckingham avait affirmé que Meghan Markle deviendrait une citoyenne britannique à part entière, bien qu'étant originaire de Los Angeles, en Amérique. Mais comme vous le savez, le couple a finalement préféré abandonner ce projet, tout en abandonnant son poste officiel au sein de la famille royale, fin 2019.

Cet examen est tellement difficile
Pour obtenir la nationalité anglaise, malgré son mariage avec le prince Harry, il aurait fallu que Meghan Markle passe trois années au Royaume-Uni, ce qui n'a pas été le cas. Elle aurait surtout dû passer un examen pour prouver ses connaissances en matière de droits, de systèmes judiciaires, d'Histoire, de culture... et même en terme de famille royale ! Pour passer ce fameux examen, elle aurait dû dépenser 50 livres, soit l'équivalent de 58€. Une somme qu'elle a fini par économiser en retrouvant son pays - le fameux Megxit de 2020.

Je pense qu'ils l'ont rendu encore plus compliqué pour toi
"Cet examen est tellement difficile, explique-t-elle dans son podcast. Je révisais pour le réussir et je me souviens que je n'arrêtais pas de dire 'Mais ce n'est pas possible'. Et je demandais à mon mari 'Tu savais ceci ? Tu savais cela ?' Et il me répondait simplement : 'Je n'en avais aucune idée'". Meghan Markle a évoqué cette période de sa vie dans le cadre de ce 8e épisode d'Archetypes, qui avait pour thématique la culpabilité qui gravite autour des mères surmédiatisées. Elle avait invité, pour construire ce débat, la première dame canadienne, Sophie Trudeau, ainsi que la comédienne Pamela Adlon. "Je pense qu'ils l'ont rendu encore plus compliqué pour toi, ce test, a plaisanté cette dernière. Ils se sont dits qu'ils allaient vraiment placer la barre très haut cette fois-ci..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.