Marina Carrère d'Encausse : Traitement à vie à cause d'une maladie potentiellement mortelle...

Marina Carrère d'Encausse : Traitement à vie à cause d'une maladie potentiellement mortelle...Marina Carrère d'Encausse - Enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche". © Guirec Coadic/Bestimage © BestImage, Guirec Coadic

, publié le 21 octobre 2022

Elle ne s'en plaint jamais. Pourtant, Marina Carrère d'Encausse souffre d'une pathologie contraignante qui l'oblige à suivre un traitement quotidien. En interview, elle se livre sans filtre sur cette maladie qui peut causer la mort si elle n'est pas soignée comme il le faut.

Avec Michel Cymes , elle est l'un des médecins les plus célèbres du paysage audiovisuel français. Il faut dire que Marina Carrère d'Encausse s'est fait une place de renom aux commandes du Magazine de la santé (France 5). Mais avant d'être animatrice, la charmante blonde de 60 ans est médecin échographiste. Si elle met ses connaissances à disposition à la télévision régulièrement, elle a elle aussi eu besoin de consulter.

En ce mois d'octobre 2022, Marina Carrère d'Encausse a accordé un entretien à Jordan de Luxe, pour la chaîne C8. L'occasion pour elle d'évoquer sa relation avec son ex-acolyte Michel Cymès, mais aussi une certaine pathologie dont elle souffre et qui pourrait lui être fatale ! "J'ai un asthme très sévère que je soigne avec une vigilance totale, lance-t-elle alors. Je suis une patiente parfaite, aux dires des pneumologues. Je n'ai jamais oublié un jour de traitement." Une bonne élève qui ne prend donc aucun risque, elle qui craint la mort.

Mais tout n'est pas si simple. Son interlocuteur semble surpris de la voir si sérieuse dans son traitement, pensant alors qu'elle n'a besoin que de quelques bouffées de ventoline, un médicament à base de salbutamol utilisé par les personnes souffrant d'asthme. La réalité est en fait bien différente. "Ah non non non, c'est beaucoup de comprimés tous les jours !", insiste Marina Carrère d'Encausse, qui a été dans le coma par le passé après un terrible accident. Et d'ajouter : "Le traitement est indispensable parce que c'est quand même une maladie potentiellement mortelle." Dans son cas, celui d'un asthme sévère, "il faut des traitements de fond toute la vie, matin et soir".

Aujourd'hui, l'animatrice fait très attention à sa santé. Et c'est notamment grâce à son assiduité dans les soins de sa maladie qu'elle peut dire que "ça va". Toutefois, par moments, au contact de certains animaux très appréciés des Français, Marina Carrère d'Encausse peut rechuter. "À part si je croise un chat, tout le reste va bien. Les chats, ce n'est pas possible, ils me provoquent des crises d'asthme", indique-t-elle. Pas de félins à la maison, et le tour est réglé !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.