Marie-Anne Chazel : cette question sur Christian Clavier qui l'a agacée

Marie-Anne Chazel : cette question sur Christian Clavier qui l'a agacée
Marie-Anne Chazel lors de la 14ème édition du Globe Cristal à Paris, le 4 févier 2019.

Lundi 11 octobre 2021, Marie-Anne Chazel était invitée sur le plateau de L'Instant de Luxe, diffusée sur Téléstar Play. Un entretien durant lequel elle s'est montrée très ferme face à une question sur sa vie personnelle.

"Nous avons de très bons rapports avec notre fille", a répondu Marie-Anne Chazel quelque peu agacée par une question concernant son ancien compagnon, Christian Clavier, avec qui elle est restée trente ans. Une histoire d'amour qui a donné naissance à leur fille Margot, puis qui s'est soldée par une séparation en 2001. Marie-Anne Chazel a retrouvé l'amour dans les bras de Philippe Raffard, un homme d'affaires de THR Investissements, une société spécialisée dans l'immobilier.

"Ma vie est ailleurs maintenant"

L'animateur Jordan De Luxe, insatisfait de la réponse de l'interprète de Josette dans "Le Père-Noël est une ordure", a tenté d'en savoir un peu plus sur la relation actuelle entre les deux partenaires de jeu du Splendid. Il lui a alors demandé s'ils se voyaient en famille. Ce à quoi la comédienne a répondu : "On se voit comme la vie nous le rend possible." Le journaliste a alors évoqué les infidélités de Christian Clavier lorsqu'ils étaient ensemble. Mais l'actrice n'a pas manqué de lui couper la parole, pour mettre fin à cette conversation : "Oui mais ça ne m'intéresse pas d'en parler, mais nous avons de très bons rapports. Ma vie est ailleurs maintenant, avec Philippe."

Celle qui avait avoué en 2017 dans les colonnes de Femme actuelle n'avoir jamais voulu se marier avec Christian Clavier, qui l'a demandée "deux fois en mariage", n'a d'ailleurs pas exclu l'idée de s'unir avec son compagnon actuel. "Cela va faire dix ans que je suis avec un homme que j'adore... Vous voulez que je me marie ? Vous avez raison. Un jour, il faudra que j'essaie.", avait-elle confié.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.