Louane : Balade originale et colorée avec Esmée, la chanteuse s'éclate sur du Britney Spears

Louane : Balade originale et colorée avec Esmée, la chanteuse s'éclate sur du Britney SpearsLouane Emera - Avant-première du film "Cet été-là" au cinéma Pathé Wepler à Paris. © Coadic Guirec/Bestimage © BestImage, Coadic Guirec

, publié le 19 janvier 2023

Une maman gaga... qui ne part pas en balade dans n'importe quelle condition avec Esmée ! Mère depuis près de trois ans désormais de sa petite fille, la chanteuse Louane a montré à ses abonnés ce jeudi matin quel accessoire était réservé à la fillette lors de leurs déplacements. Et ceux-ci ont adoré !

Sa naissance a tout bouleversé pour la chanteuse Louane : il y a presque trois ans, fin mars 2020, une petite Esmée est venue rejoindre sa famille, une petite poupée née de ses amours avec son musicien Florian Rossi et qui fait sa joie chaque jour aujourd'hui. Et s'il n'est pas question pour elle de l'exposer dans les médias, elle n'hésite en revanche absolument pas à l'évoquer.

Ou bien à montrer les accessoires qui lui sont réservés : parlant il y a quelques mois de tous les objets qui concernent sa fille dans son sac à main, c'est cette fois son vélo qu'elle a filmé ce jeudi 19 novembre en story Instagram. Si l'objet en lui-même n'est pas si particulier, c'est plutôt le siège enfant, à l'arrière, qui a retenu l'attention de ses followers.

Couvert d'autocollants colorés et dessinés, celui-ci semble absolument parfait pour une petite fille de 3 ans qui doit adorer cette déco. Du moins, si elle ressemble à sa mère... et on imagine que c'est le cas ! Accompagnant sa petite vidéo d'une chanson de Britney Spears, la jeune femme a ajouté une légende dépitée mais en assumant cet attrait pour la couleur et les autocollants : "Mon vélo, c'est trop !".

Sa fille, on ne touche pas !

Alors, autant dire qu'on a hâte de croiser Louane et la petite Esmée en train de rouler dans Paris... dans un siège de gravure de mode ! Il faut dire que la fillette est élevée par une maman certes jeune, mais qui sait parfaitement ce qu'elle veut de mieux pour son bébé. Et gare à celui qui oserait n'en faire qu'à sa tête.

"J'ai été assez claire sur les réseaux en disant que je ne voudrais jamais qu'on voie le visage de ma fille. J'ai choisi cette vie, elle non. Et il n'y a aucune raison qu'elle ait à subir quoi que ce soit à cause de moi. Je l'ai tellement dit partout que si demain arrive, le procès que je vais leur faire, il sera tellement hardcore qu'ils ne peuvent pas se risquer à le faire", avait-elle notamment averti expliqué sur RTL.

Avant d'expliquer pourquoi elle refusait de transiger sur sa règle : "Aujourd'hui, je donne beaucoup de choses de ma vie, les gens savent avec qui je suis. Je suis arrivée à un moment de ma vie où je n'ai pas peur de me cacher. Je suis en paix avec ça. Mais ma fille, elle n'a rien demandé, alors je serai intransigeante".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.