Lorie : ses confidences sur sa petite crise d'adolescence

Lorie : ses confidences sur sa petite crise d'adolescence
Lorie Pester lors du photocall de la série "Demain nous appartient" lors du 58ème festival de Télévision de Monte-Carlo à Monaco, le 16 juin 2018.

Les stars ont beau flirter quotidiennement avec les strass et les paillettes, elles n'en restent pas moins des êtres humains. Comme tout le monde, elles ont eu une enfance avec son lot de caprices et d'anecdotes croustillantes. Auparavant chanteuse à succès et désormais actrice, Lorie Pester n'échappe pas à la règle. Invitée à se confier dans un podcast, la jeune femme a profité de l'occasion pour évoquer sa crise d'adolescence.

Depuis près d'un an, Lorie nage littéralement dans le bonheur. Maman d'une petite Nina depuis août 2020, la jolie blonde profite pleinement de son nouveau rôle, d'autant plus que, dans quelques années, la petite entrera en pleine crise d'adolescence. Une période inévitable qui rappelle quelques souvenirs à la comédienne. "Il y a une petite année, une petite année d'adolescente où j'ai fait ma petite crise comme tout le monde, où, là, et ça a été assez compliqué. Ma pauvre petite maman, elle partait au travail, elle pleurait. Pendant un an, on n'a pas réussi à dialoguer ensemble", a-t-elle déclaré dans le podcast intitulé Allons Enfants.

"Ce n'était qu'une année de parenthèse"

Mais si Lorie a fait quelques misères à ses parents, cette période n'a pas duré bien longtemps, surtout que la famille Pester a toujours été très fusionnelle. "Ce n'était qu'une année de parenthèse. Ce sont des supers parents, ils sont à l'écoute, ils sont là pour moi comme moi je suis là pour eux. On est très soudés", a-t-elle finalement assuré. Aujourd'hui maman, après avoir courageusement lutté contre l'endométriose, Lorie est une femme comblée et préfère prendre une chose à la fois. "Avant il me manquait quelque chose pour être vraiment heureuse. Maintenant, il ne manque plus rien à mon bonheur. Franchement, tout est là", déclarait-elle en 2020 dans les colonnes de Téléstar. Un calme qui devrait durer encore une petite dizaine d'années.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.