Lorie : ce qu'elle a trouvé "inadmissible" et "injuste" au cours de sa grossesse

Lorie : ce qu'elle a trouvé "inadmissible" et "injuste" au cours de sa grossesse
Lorie Pester à l'avant-première du film "Encanto" de Disney au Grand Rex à Paris, le 19 novembre 2021.

Dans le Télé 7 jours en kiosque le 12 septembre 2022, Lorie se livre à propos de sa grossesse vécue en 2020. Maman d'une petite fille prénommée Nina, la chanteuse et comédienne revient sur les difficultés qu'elle a pu affronter lorsqu'elle a porté son enfant.

Après avoir annoncé son accouchement en septembre 2020, Lorie s'est montrée ouverte à la discussion sur la maternité. À plusieurs reprises, elle s'est confiée au sujet de son accouchement survenu avant le terme, mais aussi à propos des insupportables piqûres d'hormones au cours de sa grossesse. En septembre 2022, interrogée par Télé 7 jours quant au maintien d'une activité professionnelle au cours de la grossesse, Laure Pester n'a donc pas manqué de dire avec franchise ce qu'elle en pense. "Franchement, en dehors des femmes qui rencontrent des problèmes ou qui doivent rester couchées, je ne vois pas pourquoi elles ne devraient pas travailler, être enceinte n'est pas une maladie. En plus je l'ai vécu", a-t-elle confié.

Enceinte, elle n'a pas pu être assurée pour jouer dans un téléfilm

En prenant exemple sur sa propre expérience, Laure Pester a ajouté : "Enceinte de trois mois, j'avais été prise pour un téléfilm et les assurances avaient refusé de m'assurer. J'ai trouvé ça inadmissible et très injuste." L'artiste regrette donc que les femmes enceintes n'aient pas le choix de continuer à travailler si elles le souhaitent. Révoltée, elle a conclu : "En revanche, enceinte, j'ai aussi remarqué que beaucoup de personnes ne vous laissent pas passer devant dans les files d'attente. C'est hallucinant."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.